Bras de fer entre le gouvernement malien et les magistrats: Le syndicat National de l’éducation et de la culture apporte son soutien sans faille aux grévistes

3

Communiqué de soutien de SNEC aux syndicats des magistrats
Le syndicat National de l'éducation et de la culture (SNEC) suit avec beaucoup d'attention la grève illimitée déclenchée par le Syndicat autonome de la Magistrature (SAM) et la Syndicat Libre de la Magistrature (SYLIMA) depuis le 28 août 2018.

Le syndicat National de l'éducation et de la culture (SNEC) condamne sans réserve toutes formes d'intimidations, de menace et de sanction qui pourront entraver à la liberté de l'exercice syndicale.
Le syndicat National de l'éducation et de la culture (SNEC) invite le gouvernement au respect strict et à l’application des accords signés avec la partie syndicale pour un meilleur renforcement et consolidation du dialogue social.

Face à cette situation, le syndicat National de l'éducation et de la culture (SNEC) apporte son soutien sans faille au Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et au Syndicat Libre la Magistrature (SYLIMA)

Le syndicat National de l'éducation et de la culture (SNEC) invite les deux parties à une négociation concrète et sincère pour un dénouement de la crise, car la gestion de cette crise est à la foi politique et sociale.
Le syndicat National de l'éducation et de la culture (SNEC) invite le gouvernement à tout mettre en œuvre pour apaiser le climat social.

P/ Bureau exécutif
P/O Le secrétaire général adjoint
Seydou Koné

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here