Disparition de 5 millions à la mairie de la commune I : La nettoyeuse des Bureaux, Awa Sangaré, prise la main dans le sac par la police

2

A la Mairie de la Commune I du District de Bamako, Awa Sangaré, servante nettoyeuse, a subtilisé une enveloppe de 5 millions de francs CFA dans les coffres-forts du Comptable, le dimanche 21 octobre 2018. Elle est arrêtée, le 25 octobre dernier, par les éléments de la Brigade des Recherches du 6e Arrondissement. Et les enquêtes se poursuivent.

Mme Awa Sangaré, engagée par la Mairie de la Commune I comme Nettoyeuse de Bureaux, est accusée de vol de 5 millions FCFA, dans les coffres-forts du Comptable municipal.

Tout aurait commencé quand une source ayant requis l’anonymat a dénoncé des nouvelles attitudes constatées chez Awa Sangaré. Des attitudes ostentatoires frisant la dilapidation de l’argent par cette Jeune dame. Ce qui a conduit de découvrir la réalité.

Selon nos informations, ce n’était ni la première ni la deuxième fois qu’Awa Sangaré vole de l’argent dans les coffres-forts du Comptable de la Mairie. Selon la police, cela daterait de trois mois.

Ainsi, la Brigade des Recherches du Commissariat de police 6e Arrondissement, après avoir été saisi de l’affaire de disparition d’une enveloppe de 5 millions de francs CFA du Bureau du Comptable de la Mairie de la Commune I, a mis sa puissante machine en branle sous la conduite par le Commissaire Principal Tapa Diallo.

Après avoir remonté les informations devant servir à reconstituer de fil à aiguille les faits, les Agents de la BR sont parvenus à l’exploit : débusquer la présumée coupable !

A l’issue de l’interrogatoire requis diligenté par le Commandant de la BR, Youssouf Tangara dit Japon, la nommée Awa Sangaré finit par lâcher le morceau. Elle reconnait les faits reprochés à elle et avoue tout. Elle dévoile, entre autres,

qu’elle se servait des clés de l’armoire pour ouvrir les coffres forts à l’insu du Comptable. Cela, à chaque fois qu’elle est nettoyait le Bureau de ce dernier. Et c’est ainsi qu’elle a volé les 5.000.000 de nos francs.

Dans sa version des faits, Awa Sangaré déclare avoir remis une grosse somme de cet argent à sa mère. Mais cette dernière nie les faits et tente d’intimider la Police en prétextant qu’elle serait une militante active d’un parti politique de la majorité présidentielle. Très étouffée par cette affaire, elle insiste sur le PV de la Police que sa mère demeure sa receleuse.

Pour des besoins d’enquêtes, Awa et sa mère sont toujours entre les mains des autorités compétentes. Affaire à suivre !

M.S

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here