EMCM : Une entreprise très engagée au service du développement du Mali

8

Pour réhabilitation des routes et des grandes voies ainsi que les grands travaux routiers, l’Entreprise Malienne de construction mobile (EMCM) a démontré son exemplarité dans le travail bien fait. Elle est l’une des meilleures entreprises engagées au service du développement du Mali.

Les progrès réalisés par cette entreprise qui est d’ailleurs sollicitée par l’Etat dans la construction des routes, sont dues en grande partie au leadership de son PDG, Namory Keita, un entrepreneur qui n’est pas comme les autres. C’est un homme qui ne badine pas avec le travail. Assidu, rigoureux, intègre, il répond à tous les critères pour l’acquisition des marchés auprès de l’Etat.  Nos investigations nous ont révélé que c’est un homme de terrain qui a déjà conclu à succès plusieurs contrats avec l’Etat, sans dérogation aucune, grâce au strict respect de son engagement.

Ses collaborateurs nous confirment également que son travail n’est pas lié à la disponibilité financière car il a l’habitude de préfinancer plusieurs marchés. Souvent aussi, il est obligé de cautionner des retards de paiement de 6 mois à une année.  Malgré les dettes de son entreprise au niveau des établissements bancaires en cas de retard de paiement de travaux, l’entrepreneur Keita ne s’écarte jamais de ses principes.

A noter que, de nos jours, de nombreux prestataires de service récupèrent des marchés à tort et à raison par le biais de leurs relations sans avoir aucune qualification en la matière.  De ce fait, le PDG Keita dira que la première des choses qu’un entrepreneur doit faire est l’exécution de son travail en toute honnêteté, malgré les différentes difficultés de procédure.  Namory Keita est un homme sérieux dans son travail, ce qui lui a d’ailleurs permis d’avoir plusieurs marchés avec l’Etat dont la route de Kadiolo en cours de finition, d’une longueur de 18 km;  la route (NR 6) de Bougouni à Sikasso en  construction et  aussi la route qui passe au niveau de N’golonina, à la mosquée de Nimaga, en passant vers le cimetière de Niarela  pour aller vers le  grand marché du district de Bamako.

Un chantier qui était très difficile à exécuter au point de dire même impossible car beaucoup d’entrepreneurs y ont échoué. Il a aussi fait l’entretien de plusieurs routes dans la capitale qui étaient impraticables auparavant. Aussi, la route de Mahou dans le cercle de Yorosso, inaugurée par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita (IBK) qui, très content l’a félicité très chaleureusement lors de l’inauguration de l’infrastructure.

Malgré cet engagement et cet amour du travail, le PDG de l’EMCM, Namory Kéita, fait souvent des courses intenses derrière son argent souvent pendant un an, après l’exécution du contrat. Il faut noter, enfin, qu’il y a des centaines de Maliens et étrangers qui travaillent au compte de M.  Keita, grand contributeur dans la création d’emplois au Mali. Une initiative qu’il faut encourager dans un pays où le taux de chômage reste très élevé.

Lassi Sanou                                                                                                                                                             

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here