Inauguration d’une nouvelle centrale thermique : Les Kayesiens disent merci à IBK

1

Au rond-point Soundjata, en plein cœur de la cité des rails, une banderole annonce l’évènement : «IBK à Kayes, le 31 octobre 2018. Merci pour tout». Et depuis des jours, un camion équipé de haut-parleurs fait le tour de la cité pour relayer l’information au plus près des habitants.

Le chef de l’Etat est attendu, aujourd’hui, à Kayes où il a déjà imprimé sa marque à travers la réalisation de plusieurs infrastructures de grande envergure. Ce 31 octobre apporte sa dose de bonheur dans le quotidien des populations, avec l’inauguration officielle d’une unité de production d’électricité réalisée par la société Albatros Energy Mali SA. L’infrastructure est installée à Médine, à une dizaine de km de la ville de Kayes. En marge de cette activité, Ibrahim Boubacar Keïta se rendra sur le chantier du deuxième pont de la ville dont la construction est une source de joie pour les Kayesiens qui ne disposent pour le moment que d’un seul pont reliant les deux parties de la ville. Ces réalisations font vibrer la fibre patriotique chez les populations de la première région désormais convaincues de l’engagement du chef de l’Etat à améliorer le cadre de vie des Maliens où qu’ils se trouvent. Alors le «tout Kayes» se mobilise pour dire Merci à Ibrahim Boubacar Keïta qui a choisi leur région pour sa première visite officielle à l’intérieur, au sortir d’une élection victorieuse. Depuis des semaines, une commission d’organisation pilotée par le gouverneur de la région est à la manœuvre pour la réussite de l’évènement. Les communes environnantes seront également de la partie.

Sur les rives du fleuve Sénégal, la fête s’annonce belle. Pour la circonstance, la ville-carrefour s’est parée aux couleurs du drapeau national et a soigné son allure. Hier, on pouvait apercevoir les agents de nettoyage de la mairie à l’œuvre sur les principaux axes routiers. Et sur la route Kayes-Médine, des équipes d’une entreprise bouchaient les nids de poule. Histoire de garantir le minimum de confort aux hôtes. Aussi, des travailleurs de l’EDM-SA s’employaient à remettre en marche tous les lampadaires non fonctionnels sur le premier pont qui a été récemment rénové à 2,3 milliards de francs CFA.

«Ici, dans la région de Kayes, IBK a fait œuvre utile», reconnait Amadou Diallo, un militaire à la retraite. A 73 ans, cet amoureux de sa ville natale le dit sans ambages : «Ibrahim Boubacar Keïta est un homme soucieux du sort de ses compatriotes; et c’est d’ailleurs pour ça que je lui ai renouvelé ma confiance lors de la dernière présidentielle». Comme lui, la majorité des Kayesiens s’estiment aujourd’hui redevables et de façon indicible au président Keïta qui aura tenu sa promesse en faisant des investissements colossaux dans la 1ere région administrative.

«Ce deuxième pont en chantier illustre l’intérêt d’IBK pour notre ville», soutient Aminata Dansira. Du même avis, Mamady Dabo, un expatrié, renchérit : «ce pont rendra le trafic routier plus fluide. Une fois achevé, je pourrai regagner mon champ en moins de 15 minutes, au lieu de 45». Le jeune homme déplore cependant le fait que la réalisation de cette infrastructure ait causé du tort à certains habitants qui, dit-il, ont été «spoliés de leurs champs». Son camarade S. Maréga est plutôt préoccupé par la situation que traverse le chemin de fer, qui occupe une place importante dans la vie des populations de la région. A ce propos, il est à rappeler que des efforts sont en cours pour relancer durablement l’activité ferroviaire.

Issa Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here