Mois de la solidarité: Malitel offre des vivres aux enfants démunis

0

La société de téléphonie mobile Malitel a offert des vivres à plusieurs centres d’accueil et de placement familial. La Pouponnière de Niamana, le centre Nelson Mandela d’hébergement et d’éducation pour enfants des mères en détention et le centre d’appui pour la scolarisation des filles Jigiya bon sont les principaux bénéficiaires. Cette donation qui s’inscrit dans le cadre du mois de la solidarité et de lutte contre l’exclusion sociale, est composée de riz et de lait.

Dans le cadre du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la société de téléphonie mobile Malitel a offert, hier mardi, des vivres à plusieurs centres d’accueil et de placement familial de la capitale. Contrairement aux précédentes années où elle organisait des cérémonies de donation à son siège, cette année, Malitel s’est déplacée jusqu’aux sièges des bénéficiaires pour leur offrir ces dons. A la cérémonie de donation, l’émotion était perceptible. La délégation conduite par Mme Soumaré Abibatou N’Diaye, chargée des relations publiques de Malitel, s’est d’abord rendue au centre d’accueil et de placement familial pour offrir des sacs de riz et de lait. Situé à Niamana, aujourd’hui ce centre abrite 293 enfants dont 127 garçons et 128 filles. Parmi eux, 47 sont en situation de handicap plus ou moins lourds. Le centre est confronté aux problèmes d’alimentation, de santé, d’habillement, d’eau, de loisirs et de prise en charge du salaire des nounous. Ensuite, ce fut le tour du centre Nelson Mandela d’hébergement et d’éducation pour enfants des mères en détention de recevoir des dons de Malitel. Ce centre accueille les enfants dont les mamans sont en prison et qui n’ont aucun autre soutien dans la société.

La journée s’est achevée au centre d’appui pour la scolarisation des filles “Jigiya bon” sis à Daoudabougou. Ce centre accueille uniquement des filles à partir de 8 ans, n’ayant pas eu la chance d’être scolarisées. De nos jours, le centre abrite 60 filles. Il assure une prise en charge  scolaire du premier cycle jusqu’à la fin des études universitaires.

Mme Boré Fatoumata Koné, directrice du centre d’accueil et de placement familial, Mme Boudi Mah Sacko, promotrice du centre Nelson Mandela d’hébergement et d’éducation pour enfants des mères en détention et Mme Togo Mariam Sidibé, promotrice du centre d’appui pour la scolarisation des filles “Jigiya bon”, ont toutes remercié la société Malitel pour la donation qui est d’une importante capitale pour l’avenir de ces enfants. Elles ont toutes promis de faire bon usage des dons reçus.

Mme Soumaré Abibatou N’Diaye, chargée des relations publiques de Malitel, très émue, a salué l’engagement des responsables et des nounous de ces centres dans l’hébergement et l’éducation des enfants et des filles. Elle les a rassurées de l’accompagnement de Malitel à soutenir ces couches cibles. “Nous sommes venus chez vous, aujourd’hui pour nous enquérir de vos conditions de travail et de vie. Vous pouvez compter sur nous. Malitel est votre société “, a-t-elle déclarée.

Ousmane Daou

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here