Financement et satisfaction des usagers des services WASH: La CN-CIEPA outille les parlementaires

1

La Coalition Nationale Campagne Internationale pour l’Eau Potable et l’Assainissement (CN-CIEPA WASH) a organisé, le lundi 29 octobre 2018, à l’Assemblée Nationale, dans la salle Aoua Keita, une session d’information des parlementaires sur le contenu des papiers de position (sur la question des déchets à Bamako, le financement du secteur WASH et la satisfaction des usagers des services WASH.)

L’objectif de cette session d’information est de contribuer à édifier les députés sur le contenu des papiers de positionnement en matière d’influence des politiques publiques, afin d’accroitre leur capacité d’influence. Appréciant cette initiative, le Président du Réseau des Parlementaires Eau et Assainissement, Béridogo, s’est adressé à ses collègues députés, en disant que c’est pour les donner des informations, les mettre à niveau afin de bien faire leur travail.

Ainsi, dans son intervention, le Président de la CN-CIEPA WASH, Dounantié Dao, a remercié les parlementaires pour leurs présences, il dira qu’ils retrouvent une fois de plus au sein de l’hémicycle autour d’une question centrale, qui est la question d’eau et d’assainissement et à laquelle tout le monde fait face directement ou indirectement. « C’est pourquoi nous, au niveau de la société civile, nous avons jugés nécessaires, compte tenu du rôle central des députés, de cheminer ensemble avec vous. Nous pouvons contribuer à atténuer les effets néfastes de l’inaccès à l’eau potable et à l’assainissement », a-t-il souligné.

Tout en indiquant que c’est pourquoi ils ont travaillé avec les différents partenaires à ce que ce dialogue permanent soit avec les parlementaires. D’où cette initiative de partager d’information avec les honorables pour qu’ils soient au même niveau d’information, de compréhension des questions afin qu’ils puissent se positionner, de s’orienter par rapport aux décisions politiques qui doivent être prises en matière d’eau et d’assainissement. Plus loin, le Président de la CN-CIEPA, est revenu sur la loi des finances qui est en cours de lecture et qui doit être voté par les parlementaires.

Ainsi il a appelé les honorables députés à être regardant sur les préoccupations en lien avec la question d’eau et d’assainissement. « Parce que nous savons qu’au Mali tout est prioritaire mais on a l’habitude de dire que sans eau il n’y a pas de vie. Donc, l’eau est prioritairement prioritaire», a-t-il précisé. Au dire de Dounantié Dao, ils voudraient que ces parlementaires soient leurs yeux, bouches et oreilles là où ils ne sont pas afin qu’ils fassent le maximum de vote pour que plus d’attention soit porté à la question d’eau et d’assainissement.

Par ailleurs, ces interventions ont été suivi par la présentation de deux communications notamment sur le suivi de financement du secteur eau, assainissement et l’hygiène eau et assainissement ainsi que l’enquête sur le niveau de satisfaction des utilisateurs et cas de violation en matière de service WASH.

Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here