Développement de la Commune IV : La mairie injecte 600 millions dans des infrastructures

4

Située sur la rive gauche du fleuve Niger et à l’extrême ouest du district, la commune IV est limitée au nord-est par la commune III, à  l’ouest par la commune du Mandé (cercle de Kati), au sud par le fleuve Niger. Sous la diligence du maire Adama Bérété, la commune IV est en train de changer  de visage. Même si aucun secteur n’est négligé, le Conseil municipal a priorisé la  dotation de sa commune en infrastructures nécessaires au développement économique et à l’épanouissement des citoyens qui y vivent. Pour  davantage vous édifier, « Le Challenger » est allé  à la rencontre du maire.

En Commune IV du district, le maire El Hadj Adama Bérété qui a placé son mandat sous le signe du changement dans la continuité, a entrepris avec son bureau municipal d’importants travaux dans les secteurs clés du développement à savoir : l’assainissement, l’éducation, la santé. Tous les gardiens des écoles fondamentales de la Commune IV sont payés par les fonds propres de  la mairie.

Pleinement convaincue  que le personnel municipal et  celui des services rattachés ne peuvent fournir un meilleur rendement sans infrastructures convenables et un environnement sain et harmonieux, l’équipe a décidé de construire et de rénover des bâtiments dans l’enceinte de la mairie de la commune IV et dans les différents centres d’Etat civil, tout comme dans d’autres services étatiques logés dans leur commune. Des écoles sont dotées en portes, fenêtres et portails pour parer à l’insécurité. Ce, grâce aux fonds propres de la mairie de la commune IV pour un coût de près de 600 millions FCFA.

L’amélioration du cadre de travail figure parmi les priorités de l’équipe communale. De nombreuses réalisations ont été déjà faites dans ce sens. On peut noter les travaux de peinture du siège de la mairie, la construction de salles de célébration à Sébénicoro et Djicoroni-para, la construction de bureaux au tribunal de la commune IV et la rénovation des fosses, le renforcement du réseau d’éclairage public à la mairie de la commune. Des écoles fondamentales de la commune IV ont reçu des réparations, d’autres ont vu leurs cours bénéficier de portail sur les fonds propres de la mairie.

Des infrastructures réalisées et en cours

Il s’agit, entre autres de la construction en cours, dans l’enceinte de la mairie de la commune IV,  d’un bâtiment R+2 doté  d’une grande salle de délibération et des bureaux avec toutes les commodités. Il va coûter près de 238 millions FCFA. Les travaux de finition sont prévus courant 2019. De même, la mairie a été dotée d’un forage équipée en énergie solaire pour une capacité de 10 000 m3.

La mairie a déjà  procédé à la construction de toilettes pour le poste de police du marché de Sébénicoro et au ramassage des boues et curage des caniveaux.  Elle a également construit au centre d’Etat civil de Sébénicoro, une grande salle de délibération et deux bureaux munis d’une toilette pour le confort des travailleurs et des usagers. Un forage équipé en énergie solaire a été construit dans l’enceinte du centre d’Etat civil avec une capacité de 5000 m3. De même, quatre latrines y ont été  construites, le logement du gardien a été agrandi.

A Djicoroni, la mairie a construit une grande salle de délibération et deux bureaux munis d’une toilette. Au Centre d’Etat civil de Bougoudani, la mairie a construit un bloc de quatre latrines et déblayé la cour munie de parterre. Des latrines sont construites  à l’école Bazoumana Sogoré de Bougoudani et l’école Lafia VI a été clôturée.

Au centre d’Etat civil de Talico, des latrines ont été reprises. La toiture défectueuse de la salle de délibération a été rénovée et son plancher a été carrelé, le logement du gardien construit. Le Centre  médical Assaco Kalambabougou est en train de  bénéficier  d’installations électriques. Le château d’eau défectueux de Lassa a été réparé.

Des rues et terrains de jeux ont été grattés  au profit des jeunes d’Hamdallaye. Il a aussi été procédé à la réalisation d’un forage muni d’un château d’eau  d’une capacité de  5 000 m3 avec équipement solaire à la maternité d’Hamdallaye. Le Centre d’Eta civil d’hamdallaye marché a été doté d’un forage équipé en énergie solaire d’une capacité de 5 000 m3. Grâce à la mairie,  le tribunal de première instance de la commune IV, sis à hamdallaye bénéficiera de nouveaux bureaux qui sont en voie d’achèvement.

Gaoussou M. Traoré

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here