TEDX Bamako : Des idées pour changer le monde

7

Le Samedi 03 Novembre dernier, TedX Bamako en collaboration avec Accountability Lab, a organisé à l’hôtel Sheraton de Bamako, un grand rendez-vous du label TedX « Technology, Entertainment and Design ». L’évènement Ted s’inscrit dans le but de fournir au public malien, et au monde, des idées créatrices pour changer l’avenir de la planète. Etaient présents, son excellence Kamissa Camara, ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, également marraine de l’évènement ; Emma Moros, attachée culturelle de l’ambassade des Etats Unis au Mali ; Moussa Kondo président de l’Association Accountability Lab.

Pour booster le développement de notre pays et par la même l’avenir du monde, l’intelligentsia malien était présent à ce rendez-vous du choc des idées. Ils étaient huit speakers soigneusement sélectionnés. Moussa Kondo, dirigeant de Accountability Lab, explique pourquoi un évènement Ted à Bamako : « Nous avons juste vu que dans ces dernières années, le débat a été dominé par des débats de la rue. Et rien de constructif de manière générale » a analysé le boursier Young African Leaders YALI/Mandela Washington. Pour Kondo, il est arrivé un moment où, les jeunes doivent se retrouver, conjuguer les compétences et savoir quoi de concret pour ce pays.

Pour ce faire, TedX Bamako, un label international d’excellence, s’offre comme un meilleur podium.  TedX Bamako, donne l’opportunité au monde de s’inspirer de la créativité  des jeunes orateurs qui ont émerveillé le public présent et par la même, des millions de personnes à travers le monde. Parce que, les évènements Ted, c’est aussi la retransmission des présentations en plus de 100 langues à travers le monde entier. Cet enjeu ne laisse pas indifférent l’ambassade des Etats-Unis au Mali, sponsor historique de l’excellence jeune dans notre pays. Emma Moros, attachée culturelle de l’ambassade américaine : « Nous croyons fermement au pouvoir des idées pour changer les mentalités, les vies et créer un monde meilleur. Et je dois vous dire que je suis très heureuse de voir une marque mondiale comme TedX, présente à Bamako. Cela témoigne à suffisance la qualité de vos idées et votre motivation à être membres engagés de votre communauté » s’est exclamée la chargée aux cultures de la diplomatie américaine au Mali. Pour elle, quel que soit le secteur d’activité, les huit orateurs ont une certitude : « ils ont chacun une histoire unique à raconter et une nouvelle perspective à partager j’espère que leurs idées vous inciterons à travailler pour le futur que vous souhaitez pour le Mali » a-t-elle lancé avant la petite phrase du jour : «  quel futur voulez vous ? ».

A cette question, les 8 « speakers » ont tenté de répondre avec attention,  soin et perspicacité. Parmi eux, Sidiki Sow, membre de l’ordre des ingénieurs agronomes du Québec. Pour l’ingénieur agronome, l’agriculture malienne à elle seule, suffit pour lancer le moteur de l’économie nationale : «  cette année, le Mali a produit 700 000 tonne de coton classant notre pays premier producteur du coton en Afrique. Cela est important, et est à saluer ». Cependant, pour l’agronome Sow, au-delà de ce chiffre élogieux des 700 000 tonnes de cotons, les potentialités agricoles qu’offrent le pays sont loin d’être exploitée : « 700 000 tonnes en coton, c’est 480 millions de Tee-shirts, 700 000 tonnes de cotons,  c’est 4 millions d’agriculteurs qui sont concernés, 300 villages, le coton concerne 1/5 malien, 15% du PIB. Mais malheureusement, ce n’est que 3% du coton qui sont utilisés au Mali » a déploré Sidiki Sow selon qui, l’agriculture peut générer des milliards de nos francs à l’économie.

A sa sortie, la patronne de la diplomatie malienne, Kamissa Camara, était visiblement gaie : « j’avais beaucoup d’attente, je m’attendais à voir des jeunes plein d’idées, d’intelligences, et de créativité ce qui a été le cas » s’est félicitée le ministre des affaires étrangères qui souhaite que : « les jeunes maliens à travers leurs compétences, et leurs idées, se tirent les uns et les autres, vers le haut ». A en croire madame le ministre, cela est « important et c’est justement ce que fait la jouvence TedX Bamako ».

Il faut noter que TedX Bamako comme les autres évènements Ted au Canada, Dakar, Abidjan… sont suivis par des millions de personnes partout dans le monde, et brassent plus de 100 langues du monde.

JB

Source : Le Dénonciateur

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here