Plans d‘affaires: 180 projets financés par le PROCEJ

3

Le ministre du Développement industriel et de la promotion des investissements, Moulaye Ahmed BOUBACAR, et son homologue chargé de la jeunesse, de l’emploi et de la formation professionnelle, Amadou KOÏTA, ont coprésidé, hier jeudi, à l’hôtel Radisson Blu de Bamako, la remise de Prix de la compétition des Plans d’affaires (CPA) à 180 jeunes méritants sur 1 490 candidatures retenus.

Ce dispositif a été mis en place dans le cadre du Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes (PROCEJ), financé par la Banque mondiale.

A l’issue de la cérémonie de proclamation, ils sont au total 180 jeunes sur 1 490 candidatures retenus, à recevoir un chèque pour la création de leur entreprise sur les trois prix qui était en lice.

Ainsi, pour le premier Prix (or) 27 jeunes entrepreneurs ont été primés et ont reçu chacun un chèque de 5 millions FCFA. Pour le second prix (argent) on enregistre un total de 112 jeunes. Ces derniers ont reçu chacun un chèque de 3 millions de FCFA pour le démarrage de leur entreprise. Enfin, le troisième prix (bronze) d’une valeur de 1 millions de FCFA est attribué à 41 jeunes.

Par ailleurs, trois autres prix ont été attribués. Il s’agit de celui du président de la République (3 millions de FCFA). Ce prix est revenu à Mme Yabouin Isabelle TOLO qui reçoit ainsi, en plus des 5 millions FCFA du prix d’or, un bonus de 3 millions de FCFA, soit un total 8 millions de FCFA.

Le ministre Moulaye Ahmed BOUBACAR a rappelé que lors de la première édition de la CPA, organisée en 2016, il a été enregistré la consécration de 77 lauréats dont 32 femmes, soit 41,56% et de 45 hommes, soit (58,44%) pour un montant total 285 millions de FCFA.

Pour la présente édition, le montant pour le financement des projets des lauréats s’élève à 710 359 892 FCFA dont 512 millions FCFA pour la subvention d’amorçage et 198 359 892 FCFA pour crédit bancaire.

Aussi, a-t-il fait savoir, en plus de ces 180 lauréats, 64 candidats sont déclarés admissibles. Pour ces derniers, un accompagnement complémentaire sera apporté pour réviser les plans d’affaires en vue de faciliter leur financement.

A l’issue de la première phase, précise-t-il, 1 490 dossiers ont été retenus. Ces jeunes ont bénéficié d’un appui technique de la part du PROCEJ qui a mis à la disposition de chacun d’eux, des compétences requises leur permettant d’améliorer leur vison en matière des affaires.

La compétition des Plans d’affaires, a-t-il noter, a pour objectifs de stimuler l’émergence et l’éclosion d’un tissu économique de PME (Petites et Moyennes entreprises) dynamiques et innovantes autour des chaînes de valeur à fort potentiel, en vue de contribuer à la croissance économique et à la création d’emplois durables, notamment pour les jeunes.

De manière spécifique, la compétition vise à créer un cadre d’émulation et de créativité pour les jeunes entrepreneurs maliens ; soutenir techniquement et financièrement les lauréats par un appui au démarrage de leurs activités ; faciliter l’accès aux services d’appui et à la formation ; promouvoir la culture entrepreneuriale au Mali ; faciliter l’accès au financement et/ou au marché des PME et de contribuer à la création d’opportunités d’emploi pour les jeunes.

Par Abdoulaye OUATTARA et Almamy M. SYLLA( Stagiaire)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here