Top 10 : Buts de Didier Drogba

11

Ça y est, c’est fini : après une ultime finale (perdue), Didier Drogba met officiellement un terme à sa carrière à quarante ans. Laquelle l’a vu jouer pour neuf équipes différentes, où il a laissé une trace. La preuve avec cette sélection de réalisations.

Le Mans : Le lancement
Le Mans-Saint-Étienne (3-0), 22 décembre 2001

79e minute. Âgé de 23 ans, Didier Yves Drogba Tébily entre sur le terrain alors que son équipe mène 1-0 face aux Verts pour le compte de la 21e journée de deuxième division française. Muni de son gabarit pesant 83 kilogrammes et mesurant 1,88 mètre (comme le dévoile Thierry Roland), le jeune homme fait le break d’un face-à-face contrôlé une minute après son apparition. Et s’offre même un doublé, provoquant la colère de Dominique Casagrande. Qui ne sera pas le dernier gardien énervé par l’attaquant.

Guingamp : L’inspiration (in)volontaire
Bastia-Guingamp (0-2), 6 novembre 2002

Exprès ou non ? Après avoir vu son centre repoussé par la défense corse, Drogba reprend du plat du pied en première intention alors que sa position est loin d’être idéale pour tenter la frappe. Mais le ballon se lève, lobe Nicolas Penneteau, touche le poteau et entre dans les cages. Dans la plus grande simplicité. Une réalisation conforme à son souhait de base ?

Olympique de Marseille : La légende
Marseille-Newcastle (2-0), 6 mai 2004

LE but qui a forgé son mythe à Marseille. En demi-finales retour de la Coupe UEFA (ancienne C3), les Phocéens affrontent les Anglais de Newcastle, chez qui ils sont allés chercher le nul à l’aller (0-0). Ce soir-là, Drogba est en feu. Au quart d’heure de jeu, l’avant-centre transforme une contre-attaque en action personnelle de grande classe, symbolisée par un geste sorti de nulle part et effectué à la perfection. L’Olympien se paiera un nouveau plaisir en fin de match en faisant encore vibrer les filets, mais il n’y en avait pas besoin : l’OM est qualifié en finale, et son héros du jour dans les cœurs du Vélodrome pour toujours.

Côte d’Ivoire : L’histoire
Argentine-Côte d’Ivoire (2-1), 10 juin 2006

Certes, Drogba n’a jamais réussi à remporter la Coupe d’Afrique des nations, qui s’est refusée à lui et qui a attendu la retraite internationale de l’Ivoirien pour sacrer les Éléphants. N’empêche que personne ne pourra enlever au bonhomme d’avoir disputé la première Coupe du monde de l’histoire de son pays, et d’être devenu par ricochet le premier joueur à marquer en faveur de la Côte d’Ivoire dans un Mondial. C’était en 2006. Et qu’importe que l’histoire se soit achevée par une défaite et une élimination dès le premier tour dans le groupe de la mort.

Chelsea : L’éternel
Bayern Munich-Chelsea (1-1), 19 mai 2012

Ce n’est évidemment pas son plus joli pion avec les Blues. Ce tremblement de cordes ne devrait même pas faire partie de cette catégorie, puisqu’il faut ajouter « tir au » avant le « but » . Reste que cet instant demeure le point culminant, en matière de symbole, de la carrière de Drogba. Avant ce péno, il avait déjà égalisé en toute fin de partie pour ne pas perdre une deuxième finale de Ligue des champions avec Chelsea. Et forcément, le dernier tir au but – celui dont on se souvient, en général – était pour lui. Il l’a marqué. Et a achevé son rêve.

 Shanghai Shenhua : La maîtrise
Shanghai Shenhua-Liaoning Whowin (3-0), 15 septembre 2012

Une jolie volée, pleine de confiance. Si les défenseurs n’évoluent pas tous au même niveau selon les continents, les mensurations des cages s’avèrent identiques. Qu’elles soient plantées dans une pelouse européenne ou asiatique. À déguster à partir de la deuxième minute (et dix secondes).

Galatasaray : Le retour
Akhisar Belediyespor-Galatasaray (1-2), 15 février 2013

Le retour, oui. Au plus haut niveau. Ou à un niveau qui lui convient davantage, du moins. Recruté par Galatasaray, Drogba signe sa première rencontre avec les Turcs en s’éclatant comme un petit fou avec Wesley Sneijder : à peine entré en jeu, il colle une tête au fond, puis est grandement impliqué sur le second caramel de sa team. Qui a cru qu’il était mort ?

 Chelsea, deuxième session : Le retour bis
Manchester United-Chelsea (1-1), 27 octobre 2014

Le retour, oui. En Premier League, celle qui l’a couronné à de multiples reprises. Attiré par José Mourinho, Drogba se fait d’abord les dents en C1 avec un penalty inscrit contre Maribor, puis se rappelle au bon souvenir des défenses britanniques en claquant une tête (encore) sur corner dans les molaires de Manchester United. Et paf, l’aventure se terminera par un nouveau titre de champion.

Impact de Montréal : La puissante technique
Impact Montréal-DC United (2-0), 26 septembre 2015

Encore une journée de gloire pour Drogba. Le coup franc est un savant alliage de précision, technique et puissance. La course gagnante ponctuée de dribble et de piqué sur le second goal aussi. À chacun de choisir entre les deux.

 Phoenix Rising : L’ultime
Phoenix Rising-Orange County (2-1), 6 novembre 2018

Déplacez le curseur à 1,30, et vous aurez le dernier but de la carrière de Drogba. Il aurait mérité de finir sur une note un peu plus esthétique ? Il aurait dû garder cette réalisation pour la finale ? Pas faux. Mais est-ce vraiment ce qu’on gardera de lui ?

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here