Dr Abdoulaye Mahamadou Maïga, chef de service de prévention des risques professionnels à l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS): « Notre objectif principal, c’est zéro accident »

0

La première édition du Forum international sur la sécurité et la santé au travail (FISST) s’est tenue les 8 et 9 novembre 2018 au Musée de la femme « Muso Kunda » de Bamako sous le thème : « La Prévention des risques professionnels au cœur des exigences stratégiques des entreprises en Afrique ». En marge de ce forum, l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) expose ses produits dans un stand.

Après la cérémonie d’ouverture dudit forum, le chef de service de prévention des risques professionnels à l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS), Dr Abdoulaye Mahamadou Maïga a bien voulu nous accorder une interview dans laquelle, il signale que le coût des efforts consentis par l’INPS pour ce forum s’élève à 16 millions de FCFA. « Notre objectif principal, c’est zéro accident. A défaut, il faut que les accidents soient réduits à des niveaux les plus bas », a-t-il déclaré. Lisez !

Le Républicain : Quelles sont vos impressions par rapport au Forum International sur la Sécurité et la Santé au travail (FISST) et son importance sur le plan social ?
Dr Abdoulaye Mahamadou Maïga : Ce forum a pu mettre ensemble tous les acteurs qui doivent œuvrer pour la prévention des risques professionnels au Mali, c'est-à-dire les ministères, les services techniques, les services sociaux, les journalistes comme vous qui peuvent véhiculer le message plus loin. C’est une opportunité de mettre tous les acteurs dans un même espace et échanger pour que les uns et les autres puissent se connaitre et se démarcher.

Peut-on avoir une idée sur vos produits exposés dans votre stand installé à l’occasion de ce Forum?
Les produits exposés parlent de la prévention, de notre stratégie. Notre objectif à l’INPS à travers le service de prévention des risques professionnels, c’est de réduire la survenue des accidents du travail et des maladies professionnelles en République du Mali. Pour réussir ce coup, il nous faut des stratégies. Parmi ces stratégies, il y a la formation, des stratégies réglementaires, techniques, médicales et entre autres. Notre objectif principal, c’est zéro accident. A défaut, il faut que les accidents soient réduits à des niveaux les plus bas.

Quelle est la part de l’INPS dans ce forum ?
Le thème central de ce forum est « La Prévention des risques professionnels au cœur des exigences stratégiques des entreprises en Afrique ». Au niveau de l’INPS, depuis sa création en 1960 à nos jours, nous avons cette prévention qui est confiée à l’INPS par la République du Mali. L’INPS ne fait que développer ce que ce forum est en train de parler aujourd’hui. Cela veut dire que nous avons plus de 50 ans que nous sommes en train d’œuvrer dans ce sens. Donc un forum qui parle de ça, il n’a pas plus témoignage que nous. C’est pour cela qu’on a amener tous les produits que vous voyez pour témoigner des efforts que nous sommes en train de faire au niveau de cette prévention.

D’où est venue l’idée de partenariat entre l’INPS et les organisateurs de ce forum, je veux citer le Consortium Africain pour le Développement Durable (CA2D), le Mali assistance service (MAS) et l’Agence Binthily Communication ?

Les organisateurs de ce forum nous ont démarchés parce qu’ils savent que nous sommes l’institution à qui la République du Mali a confié la prévention des risques professionnels, c'est-à-dire, les accidents de travail et les maladies professionnelles dans toutes les entreprises qui sont affiliées à l’INPS. Le forum nous a démarchés et on a tenu à l’accompagner. On l’a accompagné en faisant participer l’ensemble de nos acteurs, l’ensemble des médecins qui travaillent dans la prévention au niveau de l’INPS.

Plusieurs médecins ont été inscrits à ce forum. Nous participons à ce forum en confectionnant des affiches que nous allons distribuer à tous les participants pour que les entreprises puissent connaitre les efforts qui sont en train d’être fait par l’INPS. Si on essaye d’évaluer les efforts que l’INPS a consentis pour ce forum, le coût s’élève à 16 millions de FCFA.
Quel est le message que vous avez à lancer ?

Le message que j’ai à lancer, c’est qu’il faut que ce forum soit pérennisé parce que c’est un espace d’échange incontournable. Ça nous permet de savoir que les uns et les autres existent et qui doivent travailler de commun accord en République du Mali.

Propos recueillis par Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here