Construction et réhabilitation des routes: le bilan de l’année 2018 passé au crible

2

Cadre de concertation des acteurs du secteur routier, la réunion annuelle des services  des routes fait le bilan des actions menées en 2018.

 

La réunion annuelle des services  des routes a été lancée, hier mardi 13  novembre 2018,  au Maeva Palace de Bamako. L’objectif de ce cadre de concertation des acteurs des routes de notre pays est de  faire le bilan de l’exercice 2018, qui s’achève et d’envisager les actions à mener au cours de l’année 2019.

La cérémonie d’ouverture de cette réunion annuelle des services des routes était présidée par le ministre des Infrastructures et de l’Equipement, Mme Traoré Seynabou Diop.

Durant deux jours, les participants vont relever les insuffisances à corriger et faire des propositions concrètes concernant les actions projetées.

L’année 2018 a été marquée par une série d’activités dont les plus importantes sont entre autres, l’achèvement des travaux d’aménagement en 2×2 voies de la route Bamako-Koulikoro, l’achèvement des travaux de construction de l’échangeur de Ségou, la poursuite des travaux de construction du 2ème pont de Kayes et celui de Dioïla et leurs voies d’accès, le démarrage et la poursuite des travaux d’aménagement en 2×2 voies de la traversée de la ville de Sikasso, le démarrage des travaux d’aménagement en 2×2 voies de la Tour d’Afrique-Yirimadjo 3ème pont de Bamako, le démarrage des travaux de réhabilitation  et de renforcement du tronçon Kati-Didiéni long de 150 km. L’ année 2018 a été également marquée par l’entretien de 10 880 Km de routes dont 5 478 km de routes revêtues, 2 186 Km de routes en terre et 3 216 Km de pistes rurales. Diverses études routières financées soit par le budget national soit par les partenaires techniques et financiers ont été réalisées en 2018.

En terme de perspectives, les services des routes prévoient la poursuite de la mise en œuvre du plan d’actions 2015-2019 de la Politique nationale des transports, des infrastructures de transport et du désenclavement, l’achèvement des travaux démarrés en 2018, le lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Kwala-Mourdiah-Nara, le lancement des travaux  de construction d’un échangeur, d’un viaduc et l’aménagement de 10 Km de voiries urbaines dans la ville de Sikasso, le lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Bourem-Kidal, le démarrage de l’aménagement de 538 Km de pistes rurales dans le cadre du projet d’amélioration de l’accessibilité rurale (PAAR).

Le représentant du maire de la commune IV, AlKassoum Maïga, au nom des populations a remercié les organisateurs pour le choix porté sur sa commune. Il a salué la franche collaboration entre les services étatiques et les collectivités territoriales, dans le domaine des infrastructures.

Ahmet Saloum N’Diaye, représentant des partenaires techniques et financiers a réaffirmé leur disponibilité à accompagner l’Etat malien dans la réalisation des infrastructures. Il a souligné leur intérêt pour le développement des infrastructures qui contribuent à maintenir la croissance  économique.

Le ministre des Infrastructures et de l’Equipement, Mme Traoré Seynabou Diop a insisté sur la synergie d’actions et la performance des services des routes (direction nationale des routes, Ageroute, et l’autorité routière) et des attributaires de marchés et de contrats pour la satisfaction des besoins des populations en matière de route conformément à la vision du Président de la République.

‘’Nous devons dire non au laxisme, non à l’amateurisme, non au retard dans l’exécution des travaux, non enfin, aux travaux de mauvaise qualité. En 2019, toutes nos actions s’inscriront résolument dans la mise en œuvre de la vision du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita, contenue dans son projet de société 2018-2023 en ce qui concerne la poursuite du désenclavement intérieur et extérieur de notre pays par la construction de nouvelles routes et de pistes, la réhabilitation et l’entretien du réseau routier”,  a-t-elle déclaré.

Elle a également remercié les partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement dans la construction de l’édifice Mali à travers la réalisation et la réhabilitation des infrastructures routières.

Ousmane Daou 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here