Consultations sociales en janvier 2019 : La grille salariale doit être en fonction de la catégorie et non par corps

1

L’initiative de la révision de la grille salariale prévue par le Gouvernement en janvier 2019 est une bonne nouvelle pour les travailleurs de la Fonction publique. Pour bien d’observateurs, cela pourrait aboutir à l’apaisement social.

Il ne fait aucun doute que de nos jours toutes les grèves tirent leur origine de l’octroi de statuts particuliers à certains corps comme les enseignants, les magistrats et les policiers au détriment des cadres des autres corps.

En effet, l’Etat, dans le souci de contenir ces grèves et d’être équitable, doit nécessairement accorder « la même grille salariale en tenant compte des catégories et non par corps ». Autrement dit par «catégorie, par Diplômes ou Grades».

Dans les conditions normales, les Fonctionnaires doivent être payés en fonction de leurs Diplômes et de leur ancienneté dans leurs carrières respectives.

Certes, l’Etat a porté la grille salariale à 400; mais, cependant, il est bien possible de l’amener à 500. A cet effet, il est impératif que tous les syndicats participent è cette conférence sociale pour accorder les violons. La tenue de cette conférence va réduire les tensions sociales. Sauf qu’il ne faut pas que l’Etat calque la grille salariale de la CÉDÉAO parce que les réalités sociopolitiques et économiques des Etas membres sont différentes.

Abdoulaye Faman Coulibaly : LE COMBAT

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here