Cour constitutionnelle : La jeunesse informée sur le rôle et le fonctionnement de l’institution

6

Dans le but de mieux faire connaître la 5è Institution de la République à la jeunesse, le Conseil national de la jeunesse du Mali (CNJ-Mali) et la Cour constitutionnelle ont initié un cadre de rencontre et d’échanges, hier, au siège de la Cour, sise à Hamdallaye ACI 2000.

Le président du CNJ, Souleymane Satigui Sidibé, a tenu à remercier les neuf sages pour avoir permis ce cadre du «donner et du recevoir» en faveur de la jeunesse.

«Par son statut républicain, la jeunesse du Mali reste constamment attachée à une démarche pédagogique et responsable pour la promotion du cadre démocratique et le respect des institutions», a souligné M. Sidibé, ajoutant que cet exercice a permis à la jeunesse d’avoir des rencontres d’échanges directs avec les institutions de la République, notamment le président de la République et le gouvernement.

En outre, le président du CNJ a affirmé que la Cour constitutionnelle joue un rôle majeur dans le processus électoral, notamment l’élection du président de la République et des députés. Elle a toujours impliqué les jeunes dans l’observation de ces scrutins, a témoigné Souleymane Satigui Sidibé. Selon lui, l’élection du président de la République a permis à notre pays d’avoir une certaine stabilité.

«Mais à chaque occasion, à chaque événement, nos institutions demeurent les plus vulnérables aux agressions physiques et verbales. Parfois nous constatons des propos et/ou images qui entravent l’identité même de notre pays sur les réseaux sociaux», a déploré le président du CNJ. Pour sa part, le président de la Cour constitutionnelle s’est dit très ému et très fier de l’importance que le Conseil national de la jeunesse porte à son institution. Par la même occasion, Mme Manassa Danioko a rappelé que la Cour constitutionnelle est là pour tous, étant donné qu’elle est une institution gardienne de la Constitution et protectrice des acquis démocratiques.

Elle a aussi rappelé que toutes les lois sont l’émanation de la Constitution, ajoutant que cette rencontre rentre dans une logique de faire mieux connaitre son institution par la jeunesse.

Mme Manassa Danioko a invité la jeunesse à se former et 0 s’instruire pour que notre nation soit plus forte et plus glorieuse. Les questions des jeunes ont notamment porté sur le fonctionnement de la Cour constitutionnelle.

Moumini TRAORÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here