Etats-Unis: en Californie, le bilan des incendies s’aggrave considérablement

0

Avec 631 disparus et 63 morts, le bilan de l’incendie dans la ville de Paradise a été considérablement revu à la hausse par les autorités californiennes ce 15 novembre. Au total, il y a eu 66 morts dans tout l’Etat. La Maison Blanche a annoncé que Donald Trump se rendrait sur place, samedi 17 novembre, pour rencontrer les victimes, les survivants de Paradise. Une semaine après le passage de cette tornade de feu sur la petite ville, le bilan continue de s’alourdir chaque jour.

C’est une augmentation spectaculaire. Mercredi 14 novembre, la liste des disparus comptait près de 200 personnes. Elle est brusquement passée à 631 personnes ce jeudi. « Il faut comprendre que nous faisons face à un chaos exceptionnel », s’est justifié le shérif en annonçant ce bilan terrible. Ces disparus sont des personnes âgées pour la plupart.

Des retraités à faibles revenus

Car Paradise était en grande partie habitée par des retraités à faibles revenus, des retraités qui ont été totalement surpris par la rapidité des flammes. Au huitième jour des recherches, le bilan provisoire des morts augmente également, 63 corps ont été retrouvés dans les cendres de la petite ville. Mais tous n’ont pas été identifié pour le moment en raison de leur état ; des test ADN sont en cours.

Plus de 450 équipes légistes et une vingtaine de chien renifleurs passent les décombres au peigne fin. Dans le même temps, le feu appelé Camp Fire n’est pas encore maîtrisé. Il n’est contenu qu’a 40% ; ses fumées se répandent jusqu’à 400 km au sud du foyer, rendant l’air très dangereux pour la santé. A tel point que toutes les écoles et université de San Francisco et de sa région ferment à partir de demain en raison de la piètre qualité de l’air.

Des centaines de disparus

Plus au sud, près de Los Angeles, trois personnes sont mortes dans le Woolsey Fire. Ce qui porte le bilan provisoire à 66 tués dans ces incendies et donc 631 disparus pour la seule cité de Paradise.

Par RFI Publié le 16-11-2018 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here