Primes de qualification des Aigles dames à la CAN 2018 : L’Etat promet 141 millions francs CFA

0

Après avoir menacé  de ne pas se rendre à Accra où s’ouvre ce samedi 17 novembre, la Can féminine de football, les Aigles dames sont finalement revenues sur leur décision. Et pour cause: le ministre des Sports Me. Jean Claude Sidibé leur a finalement promis une enveloppe de 141 millions francs CFA comme primes de qualification.

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle a circulé comme une trainée de poudre. Le mercredi, les aigles dames ont menacé de ne pas participer à la Can féminine de football qui s’ouvre ce samedi 17 novembre dans la capitale Ghanaéenne, Accra.  À l’origine de leur refus:  les primes de qualification dont elles n’avaient pas eu la garantie de la part du gouvernement. Mais très vite, le différend a été résolu par le ministre des Sports, Me. Jean Claude Sidibé qui a rencontré le même jour les joueuses. Selon l’officier médias des Aigles dames, Salif Diakité, le ministre Sidibé a pris l’engagement que « leurs primes de qualification seront versées dès leur arrivée au Ghana». D’après notre interlocuteur, le total des primes  s’élève à 141 millions francs CFA.

La balle est désormais dans le camp de Djénéba Baradji et ses coéquipières  pour mouiller le maillot.  Le coup d’envoi de la compétition est prévu ce samedi 17 novembre  et se poursuivra jusqu’au 1er décembre prochain.

Almihidi   Touré  

 

Can féminine Ghana 2018

Le Mali affrontera le  Cameroun ce samedi

La liste des vingt-une Aigles sélectionnées pour la Can féminine Ghana 2018 a été dévoilée le mardi 13 novembre dernier par le sélectionneur, Mohamed Saloum Houssein. Pour leur premier match, elles joueront contre le Cameroun ce samedi 17 novembre. 

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) féminine démarre ce samedi 17 novembre à Accra, dans la capitale Ghanéenne. Dans la poule A, le Mali affrontera le Cameroun à 19 h 30 GMT, le même jour.

Quelques heures avant, le coup d’envoi sera donné à 17h entre le Ghana, pays organisateur, et l’Algérie, tous deux de la même poule que le Mali.

Pour cette compétition continentale, le sélectionneur national des Aigles dames Mohamed Saloum Houssein a retenu vingt-une joueuses. On note ainsi trois gardiennes de but: Goundo Samaké (sans club), Awa Keita (AS Réal) et Adoudou Konaté (Super Lionnes). Quant à la défense, il a porté son choix sur cinq défenseures dont: Coulouba Sogoré (AS Réal), Lala Dicko (AS Réal), Fatoumata Doumbia (AS Mandé), Aissata Diadhiou (ES 16 France), Kani Konté (VGA Saint – Maure  France). Les sept milieux des Aigles dames sont: Salimata Diarra (AS Mandé), Fatoumata Diarra (AS Mandé), Bintou Koité (AS Mandé), Binta Diarra (AS Réal), Maimouna Traoré (AS Police), Aminata Doucouré (Saint – Denis France), Yakaré Niakaté (Stade Brestois France). Le sélectionneur Mohamed Saloum Houssein s’est enfin appuyé sur six attaquantes.  À savoir: Bassira Touré (AS Mandé), Hawa Tangara (AS Réal), Aissata Traoré (Super Lionnes), Agueissa Diarra (Super Lionnes), Djénéba Baradji (Saint – Denis France) et Sébé Coulibaly (Saint – Denis France).

À noter que dans la poule B l’on retrouve le Nigéria, l’Afrique du Sud, la Zambie et le Kenya.

Almihidi   Touré

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here