Championnat cadet de basketball : phase zone A : CFBK (garçons) et Faso kanu (filles) sacrés champions

6

L’édition 2018 du championnat cadet de basketball phase zone A a connu son épilogue le dimanche 11 novembre dernier, au Centre populaire de Koutiala. A l’issue des finales, le Centre de formation de basketball de Kati CFBK (Garçons) et Faso Kanu de Bamako (Filles) ont été sacrés champions en battant respectivement l’AS Réal de Bamako 68-51 et le Centre Mamoutou Kané de Koulikoro CMKK 85-79.

Les deux finales étaient présidées par Mamadou Famanta, 3ème vice-président de la Fédération malienne de basketball, en présence de Nouhoum Maïga, président de la Ligue de basketball de Sikasso, de Youba Coulibaly, président du district de Basketball de Koutiala, ainsi que plusieurs responsables sportifs locaux du cercle de Koutiala.

Cette première édition dans la capitale de l’Or blanc a enregistré la présence des 10 équipes de la zone A en Filles et Garçons. La poule des filles était composée du Centre Salamatou Maïga de Kayes (Csmk), Centre Mamoutou Kané de Koulikoro (Cmkk), l’Union Sportive de Miniankala (Usm) de Koutiala, l’Association Sportive Ousmane N’Diaye (Ason) de Ségou, Faso Kanu de Bamako chez les filles. Tandis que celle des garçons était composée du Centre de formation de Basketball (Cfbk) de Kati, Centre Salamatou Maïga de Kayes (Csmk), Tata National de Sikasso, Association Sportive de Macina (Asm), AS Réal de Bamako.

Après trois jours de confrontation entre les différentes formations, la finale en filles a opposé l’équipe de Faso Kanu de Bamako au Centre Mamoutou Kané de Koulikoro (Cmkk) et celle des garçons a opposé l’AS Réal de Bamako au Centre de Formation de basketball de Kati (Cfbk).

Ce sont les garçons qui ont entamé la partie et cela avec beaucoup de rigueur et de combativité dans leur jeu. Confiants depuis le début du tournoi, les scorpions de Bamako (AS Réal) ont vite imposé leur jeu sur leurs adversaires du jour en gagnant le premier quart-temps par le score de minimum de 13-10. Au deuxième quart-temps, les centristes de Kati ont répliqué en changeant la tendance du jeu en leur faveur. Ce changement leur a permis de revenir au score, avant de gagner ce deuxième quart-temps par le score de 39-24. C’est sur ce score que les arbitres renvoient les deux équipes à la pause.

A la reprise, les joueurs du Centre de formation de basketball de Kati (Cfbk) ont continué leur domination en poussant les Scorpions de Bamako dans leur camp. Cette domination dans leur jeu leur permit de gagner les deux derniers quart-temps par le score de 56-37 et 68-51. Finalement, c’est avec cette victoire que le Centre de formation de basketball de Kati s’est classée sur la plus haute marche du podium.

Si la rencontre des garçons a été un peu serrée, celle des filles a été une confrontation de titans puisse que les deux équipes se sont battues jusqu’à la dernière seconde du dernier quart-temps. Dès le coup d’envoi, les joueuses du Centre Mamoutou Kané de Koulikoro se sont montrées très réalistes dans leur jeu en marquant de beaux paniers. Elles ont fini par gagner le premier quart-temps avec un demi-panier 21-20. Au deuxième quart-temps, les filles de Koulikoro ont commencé à créer de l’écart en gagnant ce quart-temps par le score de 41-35.

Après la pause, les joueuses de Faso Kanu de Magnabougou ont changé de stratégie en procédant à des contres. Cette stratégie a fonctionné puisqu’elles ont un peu réduit l’écart et terminé ce troisième quart-temps par le score de 58-61 soit 3 points d’écart. Le dernier quart-temps où quart-temps de la mort a été très dur pour les deux formations. Malgré leur domination, des filles de Koulikoro ont été très maladroites. Ce qui va leur coûter très cher puisque les joueuses de Faso Kanu vont profiter de cela pour se relancer. Elles ont fini par gagner ce quart-temps et remporter la partie par le score de 85-79.

La Fédération malienne de basketball habille les 10 équipes participantes

Comme à l’accoutumée, la Fédération malienne de basketball, en partenariat avec Orange-Mali, premier opérateur de la téléphonie mobile, a habillé les 10 équipes participantes du championnat cadet phase zone A. Ce geste de la part des responsables de la Fédération malienne de basketball a pour objectif d’encourager le basketball des jeunes dans les différentes parties du pays. Les 10 équipes participantes ont reçu chacune un jeu de maillots et bien d’autres équipements.

Les journalistes sportifs de Koutiala reçus par le président de l’Ajsm

En marge du championnat cadet phase Zone A, Oumar Baba Traoré, président de l’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm) et invité spécial de la Fédération malienne de basketball, a reçu le samedi 10 novembre dernier, dans la matinée, les journalistes sportifs de la capitale de l’Or blanc. Cette rencontre d’échange portait sur la vie de l’Ajsm, sa vision et son objectif, ainsi que les différentes formations que le comité exécutif de l’association compte organiser pour les journalistes sportifs des régions. Au cours de cet échange, nos confrères de Koutiala ont exposé au président Oumar Baba Traoré et son trésorier général, Bakara Diallo, leurs principaux problèmes qui sont, entre autres, les formations et les voyages lors des compétitions internationales.

Boubacar Diallo dit Sy, entraineur adjoint de U16 Filles et détecteur de talents de la FMBB : ” Je pense que dans l’ensemble le niveau de la compétition était acceptable “

“Cette compétition des jeunes a été mise en place depuis des années par la Fédération malienne de basketball. Elle a pour objectif de promouvoir le basketball des jeunes dans les différentes régions du Mali, mais aussi pour permettre de détecter les jeunes talents pour la sélection nationale des jeunes. Vous savez, tous les résultats engrangés par les catégories des jeunes sur le plan continental et international sont les fruits de cette compétition.  Je pense que dans l’ensemble le niveau de la compétition était acceptable par rapport à l’édition précédente. Je profite de cette occasion pour remercier mes collègues entraîneurs pour avoir respecté l’âge de la catégorie parce qu’avant, ce n’était pas évident que les entraîneurs respectent l’âge demandé par les responsables de la Fédération. Mais cette année, ils ont aligné les jeunes qui ne dépassent pas la catégorie cadette. D’après ce que nous avons vu dans les deux catégories (Filles et Garçons), je pense que le niveau est acceptable, même s’il y a des améliorations à faire”

Envoyé spécial à Koutiala

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here