Réunion annuelle des services des routes : Le bilan des réalisations passé en revue

1

L’année 2018 a enregistré, entre autres, à l’entretien de 10 880 Km de routes dont 5 478 km de routes revêtues, 2 186 km de routes en terre et 3 216 km de pistes rurales

L’hôtel Maeva palace sis l’ACI 2000, a servi de cadre les 13 et 14 novembre dernier, aux travaux de la réunion annuelle des services des routes. Cette réunion demeure un cadre privilégié pour les acteurs de concertation pour faire le bilan des réalisations de l’année qui s’achève et d’envisager les actions à mener avec réalisme et méthode au cours de la nouvelle année.

L’ouverture des travaux de ladite réunion annuelle était présidée par Mme Traoré Seynabou Diop, ministre des Infrastructure et de l’Equipement. Elle s’est déroulée en présence de Dr Ameth Saloum Ndiaye, de la BAD, représentant le chef de file des PTF du secteur des routes, Daouda Coulibaly, de la Commission des Travaux publics de l’Assemblée Nationale, ainsi que plusieurs autres directeurs centraux et chefs de services du secteur des routes.

Pendant deux (2) jours, les participants ont eu à examiner plusieurs documents qui sont entre autres : le rapport annuel d’activités de la Direction nationale des routes ; le programme des travaux d’entretien routier au titre de l’exercice 2019 ; le programme des travaux HIMO d’entretien routier de la phase III ; le programme d’entretien des pistes CMDT/OHVN au tire de l’exercice 2019 ainsi que l’état de mise en œuvre des recommandations.

« Votre programme de travail pendant ces deux jours est bien rempli. L’obligation de résultats dans le temps auquel vous êtes tenus, exige de vous un planning rigoureux et surtout je vous demande de valider un programme d’entretien réaliste avec les indicateurs objectivement mesurables et véritables », a indiqué Mme le ministre.

A cet égard, elle les a invitées à mettre à profit l’opportunité et toutes les compétences requises pour faire des propositions susceptibles de permettre une mise en œuvre optimale de nos actions au cours de l’année 2019. « Nous devons alors éviter l’improvisation en privilégiant les résultats sur le terrain, rien que le résultat et cela à temps », a insisté Mme Traoré Seynabou Diop.

Parlant des activités réalisées, Mme le ministre des Infrastructures et de l’Equipement, a déclaré que l’année qui s’achève a été marquée par une série d’activités qui sont entre autres : l’achèvement des travaux d’aménagement en 2X2 voies de la route Bamako-Koulikoro ; l’achèvement des travaux de construction de l’échangeur de Ségou et d’aménagement de 10 km de voiries dans la ville de Ségou ; l’achèvement des travaux de construction et de bitumage de la route Bénéna-Mandiakuy ; la poursuite des travaux de construction du 2ème pont de Kayes et du pont de Dioila et leurs voies d’accès ; le démarrage des travaux d’aménagement en 2X2 voies de la Tour de l’Afrique-Yirimadio-3ème pont de Bamako, le démarrage des travaux de réhabilitation du tronçon Kati-Didieni long de 150 km.

De plus, nous avons, pour l’année 2018, procédé à l’entretien de 10 880 Km de routes dont 5 478 km de routes revêtues, 2 186 km de routes en terre et 3 216 km de pistes rurales, a-t-elle souligné. L’année 2018 a également vu la réalisation de diverses études routières financées soit par le budget national soit par les partenaires techniques et financiers, a-t-elle précisé.

Si des résultats encourageants ont été enregistrés, selon Mme le ministre, le chemin reste encore long pour doter notre pays d’infrastructures routières adaptées et de qualité. A ce niveau, elle a invité la Direction nationale des routes, l’Autorité routière et l’AGEROUTE à plus de rigueur et de professionnalisme dans le suivi de l’exécution des travaux.

Comme perspectives de 2019, selon Traoré Seynabou Diop, plusieurs activités sont prévues, notamment la poursuite de la mise en œuvre du plan d’actions 2015-2019 de la Politique nationale des transports, des infrastructures et du désenclavement ; l’achèvement des travaux démarrés en 2018 ; le lancement des travaux de construction d’un échangeur, d’un viaduc et l’aménagement de 10 km de voiries urbaines à Sikasso ; le lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Bourem-Kidal et l’aménagement de 538 Km de pistes rurales dans le cadre du projet PAAR.

AMTouré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here