Grogne au sein de la grande muette : Le moral de la troupe au talon au front

1

Mécontents du prolongement de leur séjour au front et surtout l’absence de personnels de santé dans les bases, certains militaires ne cachent plus leur colère face à la hiérarchie.

La récente victoire de l’armée malienne sur les terroristes dans la forêt de Wagadou, ne doit pas cacher certains dysfonctionnements au sein de la grande muette. Des braves hommes se battent nuit et jour pour sauvegarder la souveraineté nationale au prix de leur vie.

Malheureusement, des nouvelles venant du front ne sont pas encourageant. Les détachements installés dans les zones inondées de la région de Mopti, précisément dans le cercle de Ténenkou broient le noir.

En plus du blocus imposé par les terroristes depuis plusieurs mois, ces militaires font face à plusieurs difficultés, notamment le ravitaillement difficile par voie aérienne et surtout l’absence de personnels de santé dans les bases. Connaissant la zone inondée, les maladies comme le paludisme et la fièvre sont fréquents.

Malgré les nombreuses publications dans les journaux sur le blocus autour de certaines localités de Ténenkou, la hiérarchie n’est toujours pas parvenue à briser ce siège terroriste pour faciliter le mouvement des troupes.

Comme cela ne suffit pas, ces militaires qui sont déployés depuis 6 mois, ont vu leur séjour prolongé de deux mois à la surprise générale. Une décision qui a frisé le moral de la majorité des militaires qui murmurent désormais contre la hiérarchie.

Drissa Tiéné

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here