Koro : un affrontement entre Fama et Dan Nan Ambassagou fait 4 morts, 5 blessés et 15 individus arrêtés

0

Dans le cercle de Koro, plus précisément dans le village de Koromatintin, la tension est montée entre les Fama (Forces armées maliennes) et les combattants du groupe d’autodéfense Dan Nan Ambassagou. Un bilan provisoire fait état de 4 morts, 5 blessés et 15 individus arrêtés.

«Le dimanche passé, des hommes armés non identifiés ont réveillé les populations du village de Koromatintin, commune de Dougoutené 2, par des coups de feu. Face à cette situation, les combattants de Dan Nan Ambassagou sont allés s’installer dans le village pour la sécurité des populations et de leurs biens», explique Youssouf Toloba, chef d’état-major de la milice dogon.

«Le même jour cinq véhicules pick-up d’un détachement des Fama, basé à Koro et conduit par le Colonel Modibo Koné, a encerclé ledit village. Vers 5 heures du matin, deux autres pick-up sont venus en renfort et ont ouvert le feu», selon les responsables de Dan Nan Ambassagou. Lesquels estiment que les dégâts sont importants.

«Quatre blessés graves ont été évacués à l’hôpital Sominé Dolo, la concession de Mariam Togo a été incendiée et deux autres détruites, 11 motos des chasseurs brûlées, plusieurs personnes portées disparues et plusieurs animaux emportés par les Fama. Le lendemain des hommes armés sont venus occuper le village et aujourd’hui il est sous contrôle des hommes du groupe Dan Nan Ambassagou», assure Youssouf Toloba, son chef d’état-major.

Le gouverneur de la région de Mopti explique les faits en d’autres manières. Selon le général de division Sidi Alassane Touré, «les éléments des Fama étaient en patrouille dans le cercle de Koro. Ils ont entendu des coups de feu et se sont rendus dans la localité. Dès que les chasseurs dogons ont aperçu leurs véhicules, ils ont ouvert le feu sur eux. L’armée a riposté, il y a eu des échanges de tirs».

Le gouverneur affirme que la zone de Koromatintin est très «dangereuse» en raison des infiltrations d’autres groupes armés. «Le bilan est de 4 morts, 5 blessés qui reçoivent des soins à l’hôpital de Mopti et les Fama ont arrêté 15 personnes», déclare le gouverneur.

Le groupe Dan Nan Ambassagou est en colère puisqu’il estime que ce n’est pas la première fois que les Fama s’attaquent à leurs positions. «Il est important de rappeler que c’est le même détachement conduit par le colonel Modibo Koné qui avait incendié 93 motos des chasseurs dogons», confie Youssouf Toloba, le chef d’état-major de Dan Nan Ambassagou.

«J’attire l’attention du gouvernement et l’invite à prendre toutes les dispositions pour faire la lumière sur cet acte barbare du colonel Modibo Koné qui n’est pas à son premier acte et d’infliger des sanctions à ces malfaiteurs qui viennent s’attaquer à des Maliens qui ont, de façon volontaire, décidé de sécuriser leurs parents», ajoute-t-il.

Il demande par ailleurs la libération sans délai des chasseurs arrêtés par les Fama et la restitution de tous les biens saisis. Et invite le gouvernement à faire le choix entre le pays dogon et le colonel Modibo Koné.

«Rien n’est perdu et cette attaque ne change en rien l’accord signé par Dan Nan Ambassagou. C’est à eux de nous indiquer où ils sont basés. Mais ils ne peuvent pas continuer à tourner partout comme par le passé, parce qu’ils ont été clairs lors de la signature de la convention de cessez-le-feu avec le gouvernement», déclare le général de division Sidi Alassane Touré, gouverneur de la région de Mopti.

Kassim TRAORE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here