Maouloud 2018 : le Chérif Ousmane Haïdara souhaite avoir le titre de propriété de ses 150 hectares promis par IBK

0

En réaction à une sollicitude du Chérif Ousmane Madane Haïdara, lors de la célébration du Maouloud 2017, le président de la République s’était engagé à mettre à sa disposition une superficie de 150 ha. Ce terrain devrait servir à abriter ses prêches lors de la célébration de Maouloud, le plus grand stade du Mali (le stade du 26 Mars) étant devenu exigu pour contenir les disciples de Ansar Dine. Un an après, cet engagement au plus haut niveau «reste lettre morte».

En 2017, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, invité d’honneur du Guide spirituel d’Ançardine, Chérif Ousmane Madane Haïdara, a pris part à la cérémonie de bénédictions de Maouloud 2017 au Stade du 26 Mars de Yirimadio.

Ce rituel est un espace de communion inter-religieux qui consacre la fin de la célébration du Maoulid, naissance et baptême du Prophète Mouhamed (PSL). Pour l’occasion, 86 156 pèlerins dont 41 944 femmes recensées avaient marqué leur présence effective au stade du 26 mars, selon les organisateurs. 28 pays sur 32 étaient représentés. 1449 prêcheurs ont assuré 35 938 prêches pour un nombre total de 130 262 Bayats. Pour la bonne organisation, 4602 organisateurs assuraient le service.

Face à ce nombre impressionnant, et de plus en plus croissant, le Guide spirituel d’Ançardine, Chérif Ousmane Madane Haïdara, avait sollicité un espace du président de la République. Ce terrain, selon le Guide spirituel d’Ançardine, lui servirait dans les jours à venir de lieu de prêche, vu que le plus grand stade du Mali -qui est le stade du 26 Mars- devient petit pour contenir les disciples d’Ansar Dine.

La réaction d’Ibrahim Boubacar Keita ne s’est pas fait attendre. Ainsi, saluant toutes les délégations venues de l’étranger pour ce rituel, en leur souhaitant bon retour dans leurs foyers respectifs, IBK s’était engagé à mettre à sa disposition une superficie de 150 ha de terre. Un an après, la promesse ne s’est toujours pas concrétisée.

D’ailleurs, le Guide spirituel Chérif Ousmane Madane Haïdara n’a pas manqué l’occasion pour rappeler le chef suprême à ses engagements. «Le président a promis 150 hectares…Mais, jusqu’à présent, au nom de Dieu, rien, rien du tout», a-t-il déclaré.

Le Chef suprême de la fédération internationale des Ançards, dans un enregistrement audio réalisé lors d’un prêche, est sorti du silence pour déplorer l’attitude d’IBK. Selon lui, le président de la République n’a pas encore tenu sa promesse d’offrir 150 hectares à tous les musulmans. Un engagement pris lors de la cérémonie de clôture des festivités de Maouloud 2017, au Stade 26 Mars, le 11 décembre 2017.

Voilà qu’après des mois et des mois, depuis l’annonce faite par IBK, rien n’est réglé au plan administratif concrétisant le don. Interrogé là-dessus, Chérif Ousmane Madani Haïdara jure de n’avoir toujours rien reçu de la part du «Kankélentigui» qui avait pourtant rassuré que «tous les dossiers étaient prêts».

Le président avait-il un agenda caché ? Pourquoi la promesse tarde à se réaliser ? Les chefs religieux ont-ils été roulés dans la farine ? Plus d’un observateur s’interroge sur la question, s’il ne s’agissait pas d’une tentative de mettre les musulmans dans son giron, quand on sait qu’ils représentent 98% de la population malienne. Dans un contexte électoral, leurs voix sont certainement importantes.

En tout cas, même si le Chef suprême de la fédération internationale des Ançardine n’a pas officiellement donné des consignes de vote, plusieurs de ses hommes de main ont roulé pour le président IBK lors de la campagne présidentielle. Et le lundi prochain, la fédération internationale des Ançardine attend le président de pied ferme.

De sources sûres, certains éléments sont prêts à interpeller IBK sur la situation des 150 hectares. Ces éléments du Chérif estiment que c’est un abus de confiance. Et les Ançards ne sont pas prêts à le lui pardonner.

Zan Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here