Assemblée nationale : Surprenante décision des députés de l’opposition.

7

Hier  jeudi 22 novembre, le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Mohamed Ag Erlaf, était  devant les députés pour  répondre à différentes préoccupations sur  la nécessité de proroger leur mandat par une loi organique. Lors de cette séance plénière, les députés ont donné  leur feu vert avec 137 voix pour, 5 abstentions et 0 contre.

Selon le ministre Mohamed Ag Erlaf, la décision du gouvernement de proroger le mandat des députés est motivée par  l’avis de la Cour Constitutionnelle du 12 octobre relative à la prorogation du mandat des députés par une loi organique.

D’après lui, le gouvernement à travers son département veut accélérer les réformes institutionnelles. Et cette accélération passe par la prorogation du mandat des députés.

A en croire Mohamed Ag Erlaf, l’adoption de ce projet de loi organique permettra au Mali de combler un vide  constitutionnel car elle évitera au gouvernement de gouverner par ordonnances.

« Cette prorogation du mandat des députés constitue un mécanisme nécessaire pour le gouvernement afin de déclencher le processus de mise en œuvre  d’un certain nombre de réformes politiques contenues dans les engagements internationaux pris par notre pays. Notre constitution n’a prévu  aucune  autre disposition pour la réviser si ce n’est que le vote de l’Assemblée nationale à 2 /3 des voix. C’est pourquoi, nous voulons proroger le mandat des députés, car la révision de notre constitution est plus que devenue impérative », a expliqué Mohamed Ag Erlaf. Pour qui, il n’y a pas de problème  à cette  prorogation de mandat des députés.

Avant  de se prononcer, les députés ont salué le bien-fondé de cette initiative du gouvernement et ont formulé quelques recommandations. Il s’agit de prendre toutes les dispositions nécessaires pour respecter le délai  de  6 mois, d’initier un dialogue politique inclusif pour l’élaboration et la mise en œuvre  efficace et efficiente des différentes réformes et  surtout d’initier une large communication autour de la loi organique après son adoption.

A l’issue des débats, ils ont donné  leur quitus pour la prorogation de leur mandat de six mois avec 137 voix pour, 5 abstentions et 0 contre.

Solo Minta

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here