Exposition alimentaire aux contaminants chimiques: Beaucoup d’aliments infectés dans nos assiettes

0

Une large étude régionale menée entre 2014 et 2018 sur les niveaux de contamination chimique des aliments en Afrique SUBsaharienne (Benin, Cameroun, Mali et le Nigeria) a produit l’inquiétant résultat confirmant que beaucoup d’aliments infestés sont dans nos assiettes constituant un danger pour notre santé. Un atelier national de restitution des résultats de ces études organisé par l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire des Aliments (ANSSA) le Mercredi 21 Novembre 2018 dans les locaux du centre a permis de dévoiler les moult dangers, risques et niveaux d’exposition auxquels les consommateurs de ces pays sont confrontés.

Sous la houlette du secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique Dr Mama Coumaré et en présence du représentant résidant de la FAO au Mali ainsi que la directrice d’ANSAA, les résultats de l’étude qui a concerné Bamako et Sikasso a fait des révélations inquiétantes sur certains aliments prisés comme le poisson fumé, l’arachide etc.

Contribuer à renforcer la capacité des gestionnaires de risques à mettre en œuvre les normes internationales grâce à une bonne connaissance des dangers, des risques et des niveaux d'exposition aux substances dangereuses présentes dans les produits alimentaires couramment fabriqués et consommés sont entre autres les objectifs de l’Etude Régionale de l’Alimentation Totale (TDS) pour l’Afrique Subsaharienne notamment au Benin, Cameroun, Mali et Nigeria.

Les études de l'alimentation totale (TDS) sont utiles pour évaluer l'exposition alimentaire aux contaminants chimiques a reconnu Amadou Allahoury Diallo le représentant résident de la FAO au Mali. La FAO et l'OMS encouragent le recours à la méthode TDS puisqu'il s'agit d'un moyen économique de définir les priorités futures et de surveiller l'incidence potentielle sur la santé des produits chimiques dans l'alimentation, explique-t-il.

Avant de dégager que les aliments impropres à la consommation sont une menace pour la santé des populations raison pour laquelle l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) est entrain de tout mettre en œuvre pour contrer la menace et d’aider les pays à éliminer la faim. Dr Mama Coumaré, le secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique, a dans son speech apprécié l’étude que selon lui permettra de déceler les dangers, les risques et les niveaux d’exposition aux substances dangereuses contenus dans nos produits alimentaires.

Il a précisé que le gouvernement du Mali a pris plusieurs mesures rentrant dans ce cadre et que les résultats de l’étude leur permettront de mesurer les dangers et de prendre les mesures idoines pour protéger les consommateurs. Signalons que l’étude a concerné les aliments les plus consommés dans les pays et les échantillons ont été envoyés dans les meilleurs laboratoires pour le traitement. En ce qui concerne le Mali, des spermetines ; clorpyrifos, cypermethrin, mycotoxines etc. qui sont des composants chimiques pouvant entrainer de graves dangers sur la santé ont été détectés dans des aliments comme le poisson fumé, l’arachide, le haricot et le manioc.

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here