PACAM : Plus de 22.276 tonnes de mangues fraîches et séchées exportées en 2018

5

Le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, a présidé le vendredi 16 novembre dernier, la cérémonie d’ouverture de la  2èmesession du comité de pilotage du Projet d’Appui à la Compétitivité Agro-industrielle au Mali (PACAM).

Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre dont l’examen et l’adoption du compte rendu de la 1ère session, l’examen de l’état d’exécution des recommandations de la 1ère session du comité de pilotage, la présentation et l’adoption du programme d’exécution technique et financière de 2018, l’adoption du programme de travail et du budget annuel de 2019.

En effet, pour la filière mangue, le PACAM a traité en 2018, 24.800 ha contre les mouches de fruits. Ce qui a permis au projet de dynamiser le programme d’exportation des mangues vers l’Europe. Cette année, le Mali a exporté 22.276 tonnes de mangues fraîches et séchées pour une valeur de 8,982 milliards FCFA contre 16.879 tonnes en 2017.

Le PACAM est un outil de développement du ‘’segment transformation’’ pour la filière alimentation animale. Sa mise en œuvre va permettre de doter le Mali d’une stratégie opérationnelle dans le domaine des alliances productives pour favoriser le développement à grande échelle de l’agro-industrie dans le pays. Ainsi, il est prévu que le PACAM participe à la réalisation de 100 sous-projets d’agro-industrie avec une subvention ne pouvant pas dépasser 39.900.000 FCFA par projet.

Selon  le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, l’appui à la filière mangue va se poursuivre à travers la réhabilitation de 300 km de pistes rurales à Sikasso et Yanfolila. Le désenclavement des zones de production va ainsi apporter 35.000 tonnes dans la commercialisation de la mangue.

« La promotion de la production de l’alimentation animale et le renforcement des capacités institutionnelles et de mise en œuvre, font également partie des activités du PACAM. Le projet dispose d’une enveloppe de 30 millions de dollars US (15 milliards de francs CFA) », a ajouté le ministre Dembélé.

Pour la Coordinatrice du PACAM, Mme Haidara Fatoumata Bah, sa structure fera face à de nombreux défis en 2019. C’est pourquoi, son budget a été évalué à plus de 8,600 milliards FCFA pour l’exercice 2019.

« Le PACAM va mettre en place en 2019, 100 sous-projets d’agro-industrie. Il est déjà avancé dans la réalisation de 50 d’entre eux pour booster l’exportation de la viande rouge à travers Laham Industrie à Kayes », a-t-elle indiqué.

L’année 2018 qui s’achève a été marquée au niveau du projet par la réalisation de plusieurs activités qui ont abouti à des résultats satisfaisants.

Au nombre de ces activités, la formation d’environ 300 producteurs de mangues dans les zones d’intervention du projet sur l’utilisation des produits offerts et sur les techniques de bonnes pratiques agricoles, l’accompagnement des unités de transformation de mangues et le soutien à une dizaine de transformateurs et d’exportateurs.

A noter qu’il est prévu la réhabilitation de 300 km de pistes rurales dans les cercles de Sikasso et de Yanfolila. Ce qui permettra de transporter 35.000 tonnes de mangues supplémentaires vers les marchés.

Adama DAO

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here