Télécommunication: L’AMRTP libéralise le code USSD

4

L’autorité malienne de régulation des télécommunications, des technologies de l’information, de la communication et des postes ( AMRTP) a organisé, le jeudi 22 novembre 2018 à son siège à l’ACI 2000, un point de presse. L’objectif de ce point de presse était d’annoncer la libéralisation, depuis le 5 juillet 2018 par l’AMRTP du code USSD, qui, jadis, était le monopole des seuls opérateurs de téléphonie mobile dans notre pays.

Le point de presse était animé par El Hadji Sékou Ascofaré, secrétaire exécutif de l’AMRTP. Le canal ou code USSD (UnstructuredSupplementary Service Data) est une connexion, en temps réel, entre un opérateur téléphonique et un utilisateur permettant à ce dernier de transmettre des données. La transmission se fait à travers les canaux de signalisation GSM.

Selon le conférencier, la libéralisation du code USSD entre dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations d’une étude réalisée dans le respect des textes qui régissent le secteur des télécommunications au Mali et avec l’adhésion totale et constructive des opérateurs, détenteurs de licence globale à travers l’adoption de la décision n°18-0045-/AMRTP-P par le conseil de l’AMRTP en sa session du 5 juillet 2018. A ses dires, le code USSD, qui jadis était le monopole des seuls opérateurs de téléphonie mobile, sera désormais attribué par l’AMRTP, entre autres aux banques, aux micro-finances et aux promoteurs de jeu, contre le payement d’une redevance d’un million de F FCFA par an. Il a aussi affirmé que le code USSD n’implique pas de modification de la carte SIM, ni de connexion internet et permet, au choix, d’activer des fonctionnalités sur son téléphone ou d’obtenir de son opérateur mobile des informations sur les services fournis (recharge, et vérification de crédit téléphonique, paiement de facture, participation aux jeux, accès au mobile money). De l’avis du secrétaire exécutif de l’AMRTP, la libéralisation du code USSD, qui est effective depuis le 5 juillet 2018, permettra d’alléger la vie du consommateur malien, d’apporter de nouveaux services au profit des plus défavorisés et conduira à plus de dynamisme et de concurrence dans le secteur pour le plus grand bien des consommateurs.

Maliki Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here