Augmentation des frais d’inscription dans les universités française : Les étudiants maliens en France dénoncent et montrent leur inquiétude !

10

Lundi 19 novembre 2018, le chef du gouvernement français, M. Édouard Philippe, a fait une déclaration fracassante concernant les frais d’inscription des étudiants extra-européens à partir de la rentrée prochaine. Contre cette décision, les étudiants sont vent debout. Nous avons recueilli dans ce cadre les réactions de quelques étudiants étrangers, notamment maliens.

L’annonce du Premier ministre français, Édouard Philippe, informant les étudiants étrangers des nouvelles mesures qu’entend mettre en place la France à partir de la rentrée prochaine a eu un effet boomerang dans les milieux estudiantins. En effet, le gouvernement français a exprimé sa volonté d’augmenter les frais d’inscription des étudiants extra-européens dans ses universités. Dès 2019, tous les nouveaux étudiants extra-européens devront payer 2770 euros pour s’inscrire en Licence et 3770 pour le Master. Cette mesure, à en croire le chef du gouvernement français, entre dans le cadre de la « politique d’attractivité », c’est-à-dire la volonté de faire des universités françaises des modèles attirant l’attention du monde entier.

Si telle est la justification de la France face à cette nouvelle mesure, il faudrait comprendre qu’elle a été comprise autrement par les étudiants étrangers, notamment les Maliens en étude en France. Joints par téléphone, la plupart des étudiants rencontrés trouvent cette décision comme une manière de fermer les frontières de la France aux étudiants étrangers. « Cette décision m’a énormément choqué parce que déjà les frais d’inscription pour le niveau Master et Doctorat sont à 243 euros. Nous avon

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here