Compétitions africaines des clubs : le compte à rebours est lancé pour le SADE MALIEN et le DJOLIBA

0

aujourd’hui en Ligue des champions contre le Stade centrafricain et demain, ce sera au tour des Rouges d’effectuer leur entrée en lice en coupe CAF contre Génération Foot du Sénégal. Les manches retour des deux matches sont prévus à Bamako

L’exercice 2018 n’a pas encore pris fin mais la nouvelle campagne démarre déjà. En effet, les matches aller des préliminaires des deux coupes africaines des clubs, la Ligue des champions et la coupe CAF se disputent cette semaine.

Les deux représentants maliens, le Stade malien (Ligue des champions) et le Djoliba (coupe CAF) seront en déplacement, respectivement en Centrafrique pour affronter le Stade centrafricain et au Sénégal pour en découdre avec l’Académie génération foot. L’enjeu des deux rencontres est la qualification pour le premier tour.

Le Stade malien joue cet après-midi, alors que le Djoliba fait son entrée en lice, demain mercredi. Pour les Stadistes, ce préliminaire aller sera un grand saut dans l’inconnu, puisque l’adversaire du jour, le Stade centrafricain est totalement inconnu des clubs maliens.

Vainqueur de la coupe du Mali 2018, le Stade malien a préparé sa campagne ou plutôt sa double confrontation avec le représentant centrafricain à travers la coupe de la ligue et quelques rencontres amicales.

Sans minimiser la valeur des Centrafricains, ces matches préparatoires (coupe de la ligue de football du District de Bamako et rencontres amicales) devraient suffire aux protégés du coach Nouhoum Diané pour franchir le cap des préliminaires.

Les chances de qualification des Blancs sont d’autant réelles que la manche retour se dispute à Bamako et que l’équipe dispose en son sein de plusieurs joueurs d’expérience qui ont déjà participé à la campagne africaine.

Tout plaide donc en faveur du représentant malien, mais comme aiment le dire les footballeurs eux-mêmes, un match n’est jamais gagné avant d’être joué.

En clair, ce ne sont ni les statistiques, ni le passé qui comptent-on peut juste s’appuyer sur ces éléments pour évaluer les chances des forces en présence-mais la réalité du terrain. La balle est donc dans le camp des Blancs !

Pour le Djoliba, la tâche s’annonce plus compliquée, face à Génération foot du Sénégal, du moins au papier. Créée en 2000, l’académie connaît, en effet, une progression fulgurante, comme on s’en est aperçu lors de la dernière campagne de la ligue des champions, lorsque les pensionnaires de Génération foot ont atteint le dernier tour des éliminatoires, avant de chuter face au Horoya Conakry.

L’ancienne équipe de Sadio Mané a décroché son ticket pour la coupe CAF, en remportant la coupe du Sénégal. Génération Foot a accédé à la première division sénégalaise lors de l’exercice 2015-2016. À peine promu, le club remporte le championnat lors de la saison 2016-2017, battant au passage de nombreux records : plus grand nombre de points en une saison (57), plus grand nombre de buts marqués (52), plus grand nombre de victoires (17).

C’est donc un sérieux client qui se dresse sur le chemin du Djoliba, mais un adversaire qui n’a aucune référence sur le continent.

C’est peut être là la clé du match pour les Rouges, rompus à ce genre de confrontations et qui viennent de participer à la phase de poules de cette même C2. Aussi, comme le Stade malien, le Djoliba aura l’avantage de disputer la manche retour à domicile, autant de raisons pour les inconditionnels de Hérémakono de croire aux chances de leur équipe.

On peut cependant craindre un manque de fraicheur physique pour les Djolibistes qui ont refusé de participer à la coupe de la ligue (la crise du foot est passée par là) et le fait que le départ de l’équipe à Dakar a été mouvementé.

Suite à la décision du ministère de l’Economie et des Finances de ne pas financer la campagne des clubs cette année, l’incertitude a plané sur les déplacements de nos deux représentants jusqu’au dernier moment. Selon nos informations, la situation a été débloquée par l’ancien président du Stade malien, Boukary Sidibé «Kolon» qui a financé de sa poche le voyage des deux équipes en Centrafrique et au Sénégal.

Ladji M. DIABY

Aujourd’hui à Bangui
14h : Stade centrafricain-Stade malien
Mercredi 28 novembre à Dakar
16h : Génération foot-Djoliba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here