Pose de la première pierre du nouveau siège de l’association ”Ginna Dogon” : Le joyau servira également de centre culturel

8

C’est sur une parcelle de 5000 m² à Banankabougou, dans la commune VI du district de Bamako, que sera construit le nouveau siège de l’association malienne pour la protection et la promotion de la culture Dogon, ‘’Ginna Dogon’’. La cérémonie de pose de la première pierre a eu lieu le samedi 24 novembre 2018 sous la présidence de nombreuses hautes responsabilités dont le ministre de l’Éducation nationale, Abino Témé, du secrétaire général du Ministère de la Cultur,e Andogolou  Guindo, du président de la Cour suprême Nouhoum Tapily, du PDG de Toguna agro-industrie, Seydou Nantounmé,  et de  plusieurs autres grands invités.

C’est dans une atmosphère empreinte de la riche culture du pays Dogon que s’est déroulée   la   cérémonie de la pose de la première pierre de l’édifice devant abriter le nouveau siège de l’association Ginna Dogon. Ce joyau servira également de centre culturel pour la recherche et la promotion de la culture Dogon au Mali. « Une grande famille restera toujours une grande famille vaille que vaille et pas autrement ». Tels sont les premiers mots du président du bureau national de Ginna Dogon, Mamadou Togo, lors de son allocution, pour souligner les quelques manquements au plein épanouissement de l’association Ginna Dogon dans sa mission de rassemblement de tous les fils du pays Dogon dans une même famille, avant de les orienter vers le combat engagé pour le développement du pays Dogon et de sa grande culture.

Le président de « Ginna Dogon », Mamadou Togo, dira que c’est grâce au PDG de Toguna agro-industrie, Seydou Nantounmé, que Ginna Dogon a acquis cet espace devant abriter le siège de l’Association, une occasion pour lui d’en appeler à la générosité et à l’implication de tout le monde pour un plein succès de la réalisation de cet édifice.

Le secrétaire général du Ministère de la Culture, Andogolou Guindo, dira qu’on est mieux que chez soi pour souligner toute sa fierté d’être un Dogon, avant d’occuper toute autre fonction. Il saisira l’occasion pour remercier, au nom du gouvernement de la République et aussi du département qu’il représente, le donateur Seydou Nantounmé pour sa gratitude et félicite également l’association « Ginna Dogon » pour cette initiative qui sera d’une contribution de taille à la culture du Mali en général.

Après les moments forts de pose de la première pierre par l’ensemble des autorités présentes, une bénédiction sera faite par Bara Sékou Sala, petit-fils du défunt sage de la falaise, Sékou Sala Karembé, avant les remerciements de Monsieur Togo à tous les heureux donateurs pour également leur générosité. En fin, le président saluera chaleureusement la présence de tout ce beau monde, mais plus particulièrement celle des frères peuhls en cette circonstance critique de crise communautaire que cannait notre pays.

Le président Togo a précisé qu’il n’existe rien et n’a d’ailleurs jamais existé comme problème entre Dogons et Peuhls au Mali.  Propos confirmés par Monsieur Landouré, un Peuhl ami de longue date des Dogons qui a reçu au cours de la cérémonie sa carte de membre de l’association Ginna Dogon des mains du président de l’association Ginna Dogon, Mamadou Togo. Un exemple fort des gestes dont le Mali a besoin aujourd’hui pour panser les blessures causées par cette crise et aussi assoir les bases d’une réconciliation solide.

ISSA DJIGUIBA   

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here