Protection du cheptel malien : La campagne de vaccination 2018-2019 lancée à Baguineda par le Premier Ministre

0

En vue de contribuer à l’amélioration de la couverture vaccinale du cheptel national et de le protéger contre des maladies ravageuses ; le gouvernement du Mali a initié une campagne nationale de vaccination dont l’édition 2018-2019 a été lancée à Baguineba le samedi 24 Novembre 2018 par le premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga. Il était accompagné par plusieurs ministres dont Mme Kané Rokia Maguiraga ministre de l’élevage et de la pêche, du président de l’Assemblée Permanente de la Chambre d’Agriculture du Mali (APCAM) Bakary Togola ainsi que devant une kyrielle de docteurs vétérinaires et d’éleveurs.

Le Mali étant un pays d’élevage par excellence accorde une place de choix à la protection de son cheptel qui constitue le troisième produit d’exportation après le coton et l’or. C’est dans le but de sauvegarder ce secteur vital de l’économie malienne que le gouvernement du Mali a initié cette campagne nationale de vaccination qui est entrain de porter ses fruits. Après Marka koungo en 2014, Samanko en 2015, kati-Drall en 2016 et Bougoula-Hameau en 2017. Baguineda a abrité le lancement de la campagne de vaccination du cheptel national au titre de la campagne agricole 2018-2019. Pour cette campagne de vaccination, l’objectif est de vacciner 56 680 830 têtes d’animaux de volailles (toutes espèces confondues) contre 53 231 379 têtes pour la campagne précédente a rappelé Mme Kané Rokia Maguiraga ministre de l’élevage et de la pêche. Elle a signalé que la nouvelle campagne de vaccination concerne plusieurs maladies, dont les principales sont : la péripneumonie contagieuse bovine, la fièvre aphteuse, la peste des petits ruminants, la pasteurellose ovine, la pasteurellose caprine, le charbon symptomatique, le charbon bactérien et la maladie de Newcastle. La première responsable du département de l’élevage et de la pêche a affirmé que grâce aux vaccinations et à la surveillance épidémiologique permanente, que notre pays a enregistré une progression sensible du taux de couverture vaccinale et d’ajouter que ce progrès a permis d’améliorer considérablement la situation sanitaire du cheptel au cours de la campagne écoulée. Elle a fait ressortir les vigoureux plans élaborés par le gouvernement malien en faveur de la sauvegarde de notre cheptel et de convier tous les acteurs du secteur à s’impliquer afin que la campagne 2018-2019 puisse être un véritable succès. Adama Dembélé, le représentant des éleveurs de la région de Koulikoro et Bakary Togola le président de l’Assemblée Permanente d’Agriculture du Mali ont salué les efforts du gouvernement malien et de laisser entendre que la campagne nationale de vaccination permet de sauver le cheptel, les éleveurs ainsi que toute la population malienne qui en tire le meilleur bénéfice. Après avoir inoculé la première dose de vaccin, Soumeylou Boubeye Maiga le premier ministre du Mali a rassuré le ministre de l’élevage et de la pêche que le gouvernement mettra tout en œuvre afin que la campagne nationale de vaccination soit une réussite totale. Signalons que tous les vaccins qui seront utilisés durant la campagne ont été confectionnés au Laboratoire Central Vétérinaire de Sotuba qui est une référence en Afrique.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here