Commune VI du district de Bamako : Pose de la première pierre du siège de l’Association GINNA DOGON

5

La pose de la première pierre du siège de l’Association Malienne pour la Protection et la Promotion de la Culture Dogon « GINNA DOGON » a eu lieu, le samedi 24 novembre 2018, à la commune VI du district de Bamako non loin du stade de 26 mars. Le siège sera bâti sur une superficie de 5000 m2 et abritera un centre culturel dogon multifonctionnel où des recherches se feront sur la culture dogon.

La cérémonie de pose de la première pierre du siège de l’Association GINNA DOGON a enregistré la présence de plusieurs personnalités. Outre le président de l’Association GINNA DOGON, Mamadou Togo, on notait la présence du ministre de l’éducation nationale, Pr Abinou Témé, le représentant du ministre de la culture, Ondogoli Guindo, le secrétaire général du ministère de la jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne, Drissa Guindo, le président de la Cour suprême du Mali, Nouhoum Tapily, le Président directeur général de Togouna Agro industrie, Seydou Nantoumé, le directeur général de la CANAM (Caisse nationale d’assurance maladie), Luc Togo, Modibo Kadjoké, candidat à la présidentielle de 2018, le général Poudiougou de l’armée malienne. Dans ses mots de bienvenue, le président de GINNA DOGON, Mamadou Togo a fait savoir que le fondement de l’Association GINNA DOGON est de rassembler, unir tous les Dogon dans la grande famille et d’œuvrer pour le développement du Pays Dogon dans son entièreté. « Nous comptons sur ce terrain ériger d’abord un abri sommaire qui servira de siège et avec vos bénédictions et votre accompagnement construire un centre culturel dogon multifonctionnel où entre autre des recherches se feront sur la culture dogon. Ce travail de titan Peut prendre du temps et  engendrer des contributions répétées. Aujourd’hui et à l’avenir, chaque Dogon de l’intérieur comme de l’extérieur doit faire face à son devoir, celui de contribuer à la construction du centre », a dit le président de GINNA DOGON. Ce qui était difficile c’est l’obtention du terrain , à présent, dit-il, il faut y bâtir le siège. « C’est grâce à la générosité et au patriotisme de Seydou Nantoumé que nous nous trouvons ici ce matin. Je vous invite avec votre permission, à nous dire ce que chacun peut faire dans ce cadre séance tenante ou ultérieurement. Nous avons besoin d’argents, de matériaux de construction, de mains d’œuvres, de conseils et de tout ce qui peut contribuer à la réalisation de notre centre », a conclu Mamadou Togo. Apparemment le cri de cœur du président de GINNA DOGON pour la réalisation du siège et du centre a été entendu. Car, séance tenante, lors de la cérémonie, plus de 20 contributions en espèce et en nature d’une valeur de plus 10 millions de FCFA ont été faites. Pour sa part, le représentant du ministère de la culture, Ondogoli Guindo, secrétaire général dudit département a félicité GINNA DOGON pour cette initiative. « Construire, c’est anticiper, c’est dompté l’avenir. On n’est jamais mieux ailleurs que chez soi. Ceci a été mieux compris par le bureau de GINNA DOGON. Dans les prochains jours sortira un joyau architectural qui symbolisera la richesse de la culture Dogon », a-t-il dit. Enfin, il dira que l’accompagnement du ministère de la culture ne fera pas défaut. Quant à l’architecte en charge de la construction du siège, Ousmane Kassogué, il a fait savoir que le siège comprendra des bureaux, des toilettes et bien d’autres salles. Le moment tant entendu de la cérémonie a été la pose de la 1ère pierre effectuée par le président de GINNA DOGON et le représentant du ministre de la culture, Ondogoli Guindo avec à leurs cotés d’autres responsables.

A.S

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here