Lancement officiel de la campagne de vaccination du cheptel 2018-2019 : Plus de 56 millions d’animaux concernés

0

La commune rurale de Baguinéda, située à une trentaine de km de Bamako, a abrité samedi 24 novembre le lancement officiel de la campagne nationale de vaccination du cheptel 2018-2019. Cette année, ce sont quelque 56 680 830 têtes d’animaux et de volaille (toutes espèces confondues) contre 53 231 379 l’année passée qui seront vaccinées.

L’ouverture de cette campagne était présidée par le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, représentant le président de la République, qui avait à ses côtés plusieurs autres membres du gouvernement dont Dr. KanéRokiaMaguiraga, ministre de l’Elevage et de la Pêche.

Après les mots de bienvenue du Maire et du chef du village de Baguinéda, le ministre de l’élevage et de la pêche, Dr. KanéRokiaMaguiraga, a expliqué que cette campagne vise à contribuer à l’amélioration de la couverture vaccinale du cheptel national, donner un caractère officiel au démarrage de la campagne de vaccination annuelle du cheptel, impliquer tous les partenaires dans l’organisation et l’exécution correcte de la campagne de vaccination à travers un appui matériel et financier, et sensibiliser les éleveurs et les décideurs sur la lutte contre les maladies animales prioritaires.

D’ailleurs, selon elle, l’élevage occupe une place particulièrement importante dans le développement économique et social du Mali. En effet, poursuit-elle, il contribue pour environ 12% au PIB, de 25 à 30% de la production du secteur rural et procure au pays 15% de ses recettes d’exportation et représente le 3ème produit d’exportation après le coton et l’or.

Cependant le cheptel malien, d’après Dr. Kané RokiaMaguiraga, est confronté à de graves contraintes sanitaires. C’est ainsi que les campagnes de vaccination visant le contrôle des maladies sont organisées chaque année. Et pour marquer toute l’importance que les autorités accordent au secteur rural en général et au sous-secteur élevage en particulier, elles ont décidé de procéder à un lancement officiel de la campagne de lutte contre les maladies animales au niveau national et dans toutes les régions dont le coup d’envoi vient ainsi d’être donné par le Premier ministre Maïga.

Apparemment ravie par la bonne organisation de l’événement par son cabinet, qu’elle juge dynamique, Dr. KanéRokiaMaguiraga a insisté sur les résultats attendus à la fin de cette campagne de vaccination : l’implication de tous les partenaires dans l’organisation et l’exécution correcte de la campagne de vaccination et la sensibilisation des décideurs pour la lutte contre les maladies animales prioritaires.

Par  ailleurs, le représentant de la chambre des éleveurs et le président de l’Apcam M. Bakary Togola ont indiqué que la maîtrise de la santé animale contribuera à l’atteinte des objectifs d’amélioration des productions animales particulièrement le lait et la viande.

Au terme de la cérémonie, le Premier ministre SoumeylouBoubèye Maïga a procédé à la remise symbolique d’un lot de matériels composés de : vaccins, aliments-bétail, motos, entre autres. Suivie de l’administration de la première dose de vaccin, musique et danse traditionnelles.

 

Ousmane DIAKITE

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here