Culture: Soumana Yoro Traoré, un baobab de la culture malienne oublié par les autorités

2

Monument de la culture malienne, initiateur de plusieurs émissions ayant encadré et lancé une pelletée d’artistes maliens, Soumana Yoro Traoré broie du noir en France. L’ancien animateur vedette de Radio Télévision du Mali (RTM), terrassé par une maladie à Paris, séjourne dans une maison de retraite loin de la chaleur humaine et des bains de foule qui étaient son quotidien.

Ses amis et anciens collaborateurs Mahamadou Ouedraogo et Mamoutou Keita, secrétaire général de l’Union des Associations des Artistes, des Producteurs et des Editeurs du Mali (UAAPREM) ont organisé un point de presse, le Mardi 27 Novembre 2018 au palais de la culture afin d’attirer l’attention des plus hautes autorités et de tous les artistes sur les conditions exécrables de Soumana Yoro Traoré et de lancer un cri de cœur afin qu’il puisse avoir du soutien et pourquoi ne pas retourner au bercail vivre au sein des siens ?

L’animateur vedette de l’artiste et sa musique, de Niaga, de Sumu et plein d’autres émissions phare de l’ORTM Soumana Yoro Traoré traverse des moments sombres de sa vie dans une inhospitalière maison de retraite de la capitale française. « Source intarissable de savoir et ayant dédié sa vie à la promotion de la culture malienne, ce monument mérite bien le soutien des plus hautes autorités maliennes a commencé par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita, l’ancien président le général Moussa Traoré qui ne loupait jamais ses émissions s’il était à Bamako, le ministre de la culture Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, tous les artistes ainsi que ses fans afin qu’il recouvre sa santé et puisse retourner vivre auprès des siens », a indiqué Mahamadou Ouedraogo compagnon de Soumana Yoro Traoré et résolu a rendre à l’homme tous les honneurs dus à son rang.

Faisant partie des rares premiers photographes caméraman, Ouedraogo avait son studio dans la Rue Titi Niaré à Niaréla où Soumana Yoro Traoré avait son grin. « Il m’a pris sous ses ailes et m’a fait découvrir le monde des artistes. Soumana est à l’origine de la réussite de la plupart des grands artistes musiciens du Mali et ne mérite ce sort.

Tous les Maliens soucieux du devenir de la culture malienne doivent se mobiliser afin qu’il recouvre la plénitude de sa santé, de quitter cette maison de retraite loin des siens où il ne reçoit la visite que d’une seule malienne la sœur de l’ancien ministre de la Culture Aminata Dramane Traoré qui lui apporte souvent des mets du pays pour assouvir sa nostalgie et son mal du pays », regrette-t-il. « Vu tout ce que Soumana Yoro Traoré a fait pour la promotion de la culture malienne nous demandons au président de la République IBK, à l’ancien président Moussa Traoré et à toutes les bonnes volontés de voler au secours de ce baobab de la culture qui se noie dans la rivière de l’oubli dans une maison de retraite en France. »

Mamoutou Keita, le secrétaire général de l’Union des Associations des Artistes, des Producteurs et des Editeurs du Mali (UAAPREM) a interpellé les autorités maliennes a avoir une pensée pieuse à l’endroit des hommes et femmes qui ont dédié leur vie à la promotion de la culture malienne à l’image de Soumana Yoro Traoré qui a porté haut les images du Mali sur les scènes africaines et mondiales. Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here