Mouvement de protection de la presse contre les violences (MPV-Mali): Communiqué N°0013

6

Suite à la séquestration, torture et menace de mort à l'endroit de notre confrère, Hamidou Elhadji Touré, Directeur de Publication du journal en ligne Malimedias.com, par le Colonel Abdoulaye Makalou, Secrétaire Général de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) et complices, le jeudi 29 novembre 2018 dans les locaux de ladite structure,
Ayant constaté que ce manquement grave à la liberté de la presse est aussi une atteinte aux droits humains,

Le Mouvement de Protection de la Presse contre les Violences informe l'opinion nationale, internationale et les Organismes de Protection des Droits Humains que des atteintes à la liberté de la presse chèrement acquise sont constatées à travers des violences sur les professionnels du métier.

Le Mouvement de Protection de la Presse contre les Violences condamne avec la dernière rigueur cet acte qui vient s'ajouter à d'autres atteintes à la liberté de la presse et usera de tous les moyens légaux afin que de tels actes d'une autre époque ne restent pas impunis.
Le Mouvement de Protection de la Presse contre les Violences invite les autorités à tout mettre en œuvre pour punir l'auteur et ses complices.

Le Mouvement de Protection de la Presse contre les Violences (MPV-MALI) remercie toutes les organisations de journalistes pour leur soutien indéfectible.
Le Mouvement de Protection de la Presse contre les Violences (MPV-MALI) réitère son engagement pour la sauvegarde de la Démocratie au Mali.
Fait à Bamako, le 30 novembre 2018
Le Président

Boubacar Yalkoué

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here