G5 sahel : entre développement et sécurité

5

Faire mieux connaître le G5 Sahel dans toutes ses composantes. Tel est, entre autres, l’objectif de la « Séance d’information sur la conférence de la coordination des bailleurs et partenaires du G5 Sahel pour le financement du programme d’investissements prioritaires (PIP) du G5 Sahel, 2019-2021 » organisée, mercredi 28 novembre, dans la salle de réunion du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale au profit d’une trentaine d’organes de presse, de radios et de télévisions.

Il n’y a pas de développement sans sécurité. C’est fort de ce postulat que les initiateurs du G5 Sahel, dont le président IBK, ont adjoint au volet sécurité de la Force conjointe, un volet développement.
Moins connu que le premier, le second comporte plusieurs projets de développement. Il concerne 116 projets sectoriels pour un coût global de 10 milliards d’euros.
Parallèlement à la composante sécurité, chargée de lutter contre l’insécurité alimentaire, les sècheresses cycliques, les changements climatiques, le terrorisme, le narcotrafic et la montée du radicalisme dans les cinq pays concernés, la composante développement, elle, s’articule autour de 18 programmes régionaux structurants et intégrateurs.
Au rang de ceux-ci, on peut citer une compagnie aérienne dénommée « Air Sahel », un projet de chemin de fer….
Regroupant le Mali, le Tchad, le Niger, le Burkina Faso et la Mauritanie, le G5 Sahel a été créé en février 2014. Et sa convention, signée en décembre de la même année, à Nouakchott, en Mauritanie où, réside son secrétariat permanent.
C’est un espace d’une superficie de plus de 5 millions de km2. Avec une population de 67 millions d’habitants, dont 50% a moins de 15 ans. Selon l’indice de développement humain, les Etats membres du G5 Sahel sont parmi les plus pauvres au monde. Leur indicateur de pauvreté tourne autour de 50%.
D’où la mission, assignée au G5 Sahel : garantir des conditions de développement et de sécurité dans l’espace des pays membres, allier développement et sécurité, promouvoir un développement régional inclusif et durable.
Les organes du G5 Sahel sont : la conférence des Chefs d’Etat, le conseil des ministres, le secrétariat permanent, le comité de Défense et de sécurité et les comités nationaux de coordination. Organisée par le ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, son département de tutelle au Mali, cette journée d’information a permis aux hommes de médias de faire ample connaissance avec le G5 Sahel, de ses organes et de ses missions. Elle entre dans le cadre des préparatifs de la conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds du G5 Sahel pour le financement du programme d’investissement prioritaire(PIP), prévue le 05 décembre prochain, au Palais des Congrès de Nouakchott.
Oumar Babi/ Canarddechaine.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here