KIDAL : La CMA bloque les groupes non signataires de l’Accord

8

Les combattants des groupes non signataires de l’Accord pour la paix devant participer au Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) de Kidal n’ont toujours pas eu l’autorisation de la CMA pour rentrer dans la ville. L’information a été donnée dans une lettre de la Minusma adressée à la Coordination des Mouvements de l’Azawad. Si ces groupes non signataires parlent de blocage, la CMA, elle parle plutôt d’incompréhension de la mesure de 2017 sur l’intégration de ces mouvements dans le MOC. Ils sont au nombre de 175 éléments de la Coordination des Mouvements de l’Entente,du Mouvement pour le Salut de l’Azawad, du Ganda Izo ou encore de la CMFPR2.

Ces combattants doivent participer au MOC de Kidal. Mais depuis plusieurs jours, ils sont bloqués à l’entrée de la ville, attendant le feu vert de la Coordination des mouvements de l’Azawad qui contrôle la cité. Mohamed Ousmane Ag Mouhamedine, porte-parole de la CME confirme cette information. « On a envoyé près d’une dizaine de pick-up avec abord nos éléments devant siéger au MOC de Kidal », explique-t-il. Avant d’ajouter qu‘«à l’entrée de la ville, il leur a été signifié par les éléments de la CMA qu’ils n’étaient pas les bienvenus ». Selon lui, ce blocage est une violation par la CMA du consensus de 2017 quiautorise les groupes non signataires à intégrer le MOC.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here