Journée Internationale des Volontaires : Le Mali rend hommage à ses volontaires !

8

A l’instar des autres pays, le Mali a célébré la Journée Internationale des Volontaires le 5 décembre dernier. L’édition 2018 avait pour thème :« les volontaires bâtissent des communautés résilientes ». La cérémonie qui a eu lieu à la Maison des Ainés, était présidée par la représentante du ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, Mme Diarra Racky Talla, non moins ministre de la Fonction Publique, chargée des Relations avec les Institutions. C’était en présence du Directeur Général de l’ANPE, M. Ibrahim Ag Nock, et celui du Centre National de Promotion du Volontariat (CNPV), M. Cheick Oumar Coulibaly.

En effet, l’engagement volontaire joue un rôle fondamental aussi bien au niveau individuel que social. En mobilisant les ressources humaines au service du développement et de la paix, le volontariat œuvre au service des populations vulnérables. Les valeurs qu’il véhicule en font un outil d’intégration, d’inclusion et de civisme.

« Le volontariat n’est pas connu par le grand public. Cette journée vise à sensibiliser les populations sur l’importance des acteurs du volontariat et faire reconnaitre l’action du volontariat auprès du public », a expliqué le DG du Centre National de la Promotion du Volontariat.

Selon lui, le volontariat favorise l’autonomisation des personnes. Et il est l’une des réponses à l’intégration, à l’inclusion sociale et au changement climatique.

« Le volontaire peut gagner de l’argent mais cela n’est pas sa vocation première. Le volontariat est un levier puissant de cohésion sociale », a précisé M. Cheick Oumar Coulibaly.

« Le volontariat s’est imposé comme un instrument efficace de développement économique et social. Cette célébration nous donne l’occasion de magnifier le travail des millions de volontaires qui aident leurs prochains pour le développement de leurs localités ou de leurs pays », a ajouté la ministre Mme Diarra Racky Talla.

Pour elle, la promotion du volontariat et la transmission de ses valeurs dans la société implique la reconnaissance du travail des volontaires qui donnent leurs temps, leurs énergies et leurs aptitudes dans les moments difficiles pour changer le monde. C’est pourquoi dit-elle, le gouvernement malien, conscient de l’apport du volontariat a créé le Centre National de Promotion du Volontariat (CNPV).

Aujourd’hui précise-t-elle, le Centre mobilise plus de 600 volontaires nationaux sur le territoire. Lesquels interviennent auprès des communautés à la base dans les domaines de la santé, de l’agriculture, du développement local, de l’administration, de la communication, entre autres.

« Je voudrais rendre hommage à ceux d’entre vous qui donnent déjà leurs compétences et leurs soins à ceux qui en ont besoin », a laissé entendre la représentante du ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, Mme Diarra Racky Talla.

Adama DAO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here