Mahamoud Dicko persiste et signe : «L’enseignement de l’Homosexualité bientôt dans nos écoles»

1

Un programme pédagogique relatif à l’enseignement de l’Homosexualité dans nosécoles est actuellement en voie d’adoption à Ségou. Il s’agit, selon, Malamoud Dicko,Président du Haut Conseil Islamique (HCIM) de faire accepter et adopter la pratique de l’Homosexualité depuis la 5ème année de l’Ecole Fondamentale jusqu’au niveau supérieur. Mais pas question ! Nous avons écouté,traduit et transcrit l’enregistrement vocal pour vous.

Mahamoud Dicko

«Ils ont tenté la même chose au temps d’Amadou Toumani Touré en l’introduisant dans le code [des Personnes et de la Famille]. Nous avons protesté. Tous les Musulmans du pays se sont en effet levés pour s’y opposer.

Nous avons obtenu le soutien d’Allah parce que nous n’avions autre intention que de soutenir les valeurs de la religion. Pas d’agenda, pas de programme politique ! Rien que la volonté d’Allah ! Cela Dieu Le sait mieux que nous-mêmes. Fort de cela, leur projet n’a pu passer !

Pour autant, les mêmes projets malveillants sont aujourd’hui en train d’être secrètement élaborés. Et nous mettons en garde. Nous avons mis en garde en cachette et publiquement. Mais nous n’avons pas été entendus.

C’est un projet qui porte les germes de la trahison du pays tout entier, de ses valeurs ainsi que de notre religion.  Mais de quoi s’agit-il en fait ?

Nous savons aujourd’hui et nous en avons la preuve. Il ne s’agit pas de rumeur, de déclarations d’opposant politique… Rien de tout cela ! Il s’agit de faits palpables et dont nous avons la preuve.

Depuis le mois d’Août dernier (2018), sont en conclave à Ségou, des personnalités et responsables du Ministère de l’Education nationale : des Professeurs, Chercheurs et autres. Ils sont en train d’élaborer un document devant être pris en compte dans le système éducatif malien. C’est la Hollande qui a financé le projet à hauteur de plusieurs milliards F CFA.

Les travaux en question visent à faire introduire le concept de l’homosexualité dans notre système éducatif. L’enseigner dans nos écoles à partir de la 5ème année de l’école fondamentale jusqu’au niveau supérieur. Enseigner la chose, la banaliser et la faire accepter ! Tel est le but recherché.

Nous ne cesserons jamais de le dire : ils veulent détruire ce pays. Ils sont déjà parvenus à banaliser la consommation de l’alcool et de la drogue, la prostitution… Et quand bien même l’homosexualité soit aujourd’hui une pratique courante, ils veulent néanmoins l’introduire dans notre système éducatif et dans nos mœurs. J’ai en ce moment le document sous mes yeux. Je n’ai rien inventé et l’on ne dira pas que je suis contre le pouvoir… Nous avons la preuve !

Alors, devrions-nous, à partir de cet instant, fermer les yeux ? Non ! S’ils ont la preuve du contraire de nos affirmations, qu’ils l’apportent ! Qu’ils apportent le démenti ! Mais ils ne peuvent parler !

Je dis bien le ministère de l’éducation et sa section pédagogique ! Je connais bien les acteurs et eux aussi me connaissent. Nous avons été informés depuis très longtemps de ce qu’ils œuvrent en douce. 

Il s’agit pour eux, d’enseigner à l’adolescent de 10 à 11 ans que l’homosexualité est chose tout à fait normale ! Quelle ne doit susciter ni honte ni indignation. Et c’est la Hollande qui a financé le projet ! Et le Ministère de l’Education a validé ! Nous avons tous les documents ! Ils ne peuvent nous contredire ! A se demander si ces gens ont souci de construire ou de détruire le pays. Il s’agit, en tout cas, d’une haute trahison !

Nous informerons suffisamment tous les Musulmans du pays le moment venu et ensemble nous nous opposeront à cette pratique. Cela ne passera pas chez nous. Pas question ! C’est pire que le motif pour lequel nous avons combattu Amadou Toumani. Et même là les choses n’étaient pas claires autant pour lui (ATT) que les autres. Il y avait des préjugés et des contraintes. Mais là, c’est clair et net ! Nous avons les documents et personne ne peut nous contredire.

Les travaux sont en cours et les participants à l’atelier n’ont pas encore fini. Ils sont toujours là-dessus. Ils établissent chaque jour de nouveaux documents qui sont immédiatement validés par le Ministère…

Tout dirigeant qui se rend coupable de telle pratique ne peut qu’échouer… C’est à cause des mêmes pratiques que Dieu a anéanti des contrées.  50% de la population des Pays-Bas (Hollande) qui ont financé l’opération, sont homosexuels. Et ici au Mali, c’est une femme qui dirige en ce moment l’opération et finance le projet.

L’Argent ! Voilà tout le mal ! Ils ont bouffé tout l’argent et mis le pays en difficulté !  Et aujourd’hui nous ne savions où aller et que faire ! Parce que chacun a pensé à lui-même et à ses propres poches ! Et les auteurs de cette déchéance ne constituent qu’un clan, voire une seule famille. Ils ruiné le pays militairement et politiquement économiquement ! Qu’Allah nous assiste !

Traduit et transcrit par B.S. Diarra

  • Journal «La Sentinelle»

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here