Affaire des 100 millions : le leader religieux, Chérif Ousmane Madani Haïdara et le député Mamadou Hawa Gassama doivent-ils être entendus par la justice

2109

Avec la main sale on peut pointer son doigt vers qui? Telle semble être la situation de la justice de notre pays qui est pourrie jusqu’aux dents. C'est au Mali que l’on entend un député jurer qu'il a corrompu quelqu'un à coup de millions et qu'il ne soit pas interpellé par la justice. Ce serait un autre pays comme le Ghana par exemple, la justice les aurait tous interpellés sur le champ, y compris le leader religieux en question pour mieux élucider cette affaire.

Justement, la justice » est le principal problème de ce pays. Elle n'est appliquée qu'aux pauvres et à ceux qui menacent le pouvoir. Au Mali, le changement fera surface le jour où la justice malienne arrivera à imposer l’honnêteté comme l'unique choix dans nos domaines respectifs et la punition comme unique recours sur chaque citoyen quel que soit son rang en cas de corruption ou autres.

Ce jour-là, nous sortirons enfin de la mystification des leaders religieux à qui nous attribuons le pouvoir d'élire qui ils veulent à tête du pays, et ensuite le Mali arrêtera de survivre pour vivre en ayant à la tête ce verset coranique qui est scientifiquement prouvé : « Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant qu’ils ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes ».

M.M.B

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here