Commune VI : La 2e édition de la rue marchande se prépare

8

Après une première édition couronnée de succès, la Coordination des associations et groupements des commerçants détaillants, d’artisans de la Commune VI et la mairie organise du 16 décembre 2018 au 2 janvier 2019 une foire, dénommée “rue marchande“ sur la rue 116 de Sogoniko. Des centaines de commerçants détaillants et artisans sont attendus.

Dans le cadre du soutien aux initiatives locales de développement, la Coordination des associations et groupements des commerçants détaillants et d’artisans de la Commune VI, en collaboration avec la mairie, prévoit d’organiser une rue marchande. La commission d’organisation donne rendez-vous du 16 décembre 2018 au 2 janvier 2019 et cela après une première édition réussie, tenue du 23 décembre 2017 au mardi 2 janvier 2018. L’annonce a été faite lors d’un point de presse, organisé le dimanche dernier sur le site de l’exposition. Elle permettra aux commerçants détaillants et artisans d’être au contact des clients en cette fin d’année.

Selon la présidente de la commission d’organisation, Fanta Dembélé et membre de la Coordination des associations et groupements des commerçants détaillants de la Commune VI, cette foire répond au souci de créer un cadre d’échanges et de recréation pour les populations de Bamako en complément des festivités de fin d’année.

“C’est la 2e fois avec la mairie de la Commune VI, mais l’événement s’inspire d’un constat de longue date. Comme d’autres initiatives, elle va augmenter substantiellement le revenu des commerçants”, expliquera-t-elle, ajoutant que compte-tenu des moyens limités, la commission d’organisation s’est contentée d’aménager 200 stands dont 10 stands VIP et un officiel.

“Cette rue marchande est un créneau qui permet aux entreprises de faire la promotion des produits, d’établir des partenariats avec la mairie, les commerçants, des artisans et d’autres entreprises pour un développement durable…”.

L’engagement de la mairie de la Commune VI s’explique par sa volonté de soutenir le secteur du commerce qui est un pilier du développement, souligne Siaka Koné, président de la Commission des finances de la mairie. “C’est à travers des initiatives similaires que la mairie de la Commune VI trouvera son salut. Des acteurs du secteur informel sont les partenaires stratégiques du conseil communal. C’est pourquoi nous n’avons ménagé aucun effort pour contribuer à l’organisation de cette foire d’exposition. Ce soutien sera intact autant que les commerçants veulent”, assure-t-il.

Awa Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here