Malivision : Des voix s’élèvent contre le mauvais traitement des clients

1

En l’espace de 4 mois, le prix de l’antenne Malivision a pris l’ascenseur. Incapable de nous donner les raisons de la hausse du prix, les responsables expliquent cette raison par la qualité des antennes qui sont actuellement sur le marché. D’autres problèmes viennent s’ajouter à cela, comme la gestion des anciens décodeurs. Les clients sont fâchés…

Ça sent l’arnaque à Malivision à travers la vente des antennes de cette société à responsabilité limitée. A en croire Moussa Diarra, client depuis 2015, jamais dans l’histoire de Malivision, les clients n’ont connu une telle humiliation « aucun respect pour les clients, le prix monte de jour en jour et il y a un déficit de communication autour de la structure qui profite de la naïveté des Maliens pour s’enrichir. Sinon comment comprendre qu’on puisse augmenter le prix de l’antenne en une si courte durée ? »

L’antenne devant remplacer l’antenne TV5 était cédée au début à 5000 F CFA. Après une ruée sur le produit, le prix est passé à 6000, puis 7000 et maintenant à 8000 F CFA. Le hic est qu’aucune explication n’est donnée aux clients, déplore ce client venu ce jour samedi 1er décembre, payer son abonnement qui ne marchait pas via Orange Money.

Ce n’était pas la seule difficulté des plaignants du jour. En plus des problèmes d’images instables, les chaînes ne sont pas fixes, se plaint L. D. Selon lui, les chaines varient à longueur de journée. Présentement, les amateurs de foot ne se reconnaissent plus à Malivision. « D’ordinaire on suivait tous les matchs avec le bouquet Malivision à 12 000 F CFA, aujourd’hui rien sans explication. On a l’impression que Malivision pirate les images. Cela ne peut plus continuer. Nous nous réservons le droit de porter plainte. Un collectif des victimes est en gestation ».

La gestion des anciens décodeurs

Depuis l’avènement de Malivision, la structure ne cesse de changer de décodeur. Est-ce une stratégie pour se faire de l’argent ? Tout porte à le croire, car aucun des échanges des anciens décodeurs au nouveau n’est gratuit. Malivision a toujours une astuce pour soutirer des l’argent aux clients. Des premiers décodeurs qualifiés d’anciens par les responsables, Malivision est arrivée à faire payer de l’argent pour que les clients puissent les changer.

Le cas des derniers décodeurs aussi a fait couler beaucoup d’encre et de salive, car certains sont appelés à venir changer des anciens décodeurs moyennant des abonnements de deux ou trois mois, d’autres sont obligés de payer de 23 500 F CFA équivalent à trois mois d’abonnement et 10 000 F CFA. Or, il se trouve que chacun d’eux a vu déjà leurs images arrêtées pour la simple raison que le décodeur est ancien.

Il urge aujourd’hui, pour les autorités de la Haute autorité de la communication (Hac), d’avoir un œil sur le mode opérationnel de ces distributeurs d’images qui se croient tout permis aujourd’hui sur notre territoire. Cette situation qui tarde a laissé certains individus à prendre conscience pour faire face à la situation. Déjà le groupe qui était en gestation depuis quelques semaines pour s’opposer contre dérives de Malivision a tenu sa toute première rencontre la semaine dernière. C’est dire que les prochains jours risquent d’être fastidieux pour la grande distributrice d’image.

Source: La Sirène

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here