Sécurité à Tombouctou et à Taoudéni : Le PM annonce le déploiement de 350 éléments supplémentaires

28

A Tombouctou et à Taoudénit où il était en visite, le vendredi 14 décembre 2018, le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga a annoncé des mesures concrètes qui vont accroître les effectifs de la police, de la gendarmerie, de la garde nationale et de la protection civile.

A son arrivée dans la 6e Région, le Chef du Gouvernement a inauguré l’extension-rénovation de l’infirmerie du camp Fort Cheick Sidi Bekaye de Tombouctou d’une capacité de 18 lits et dont la première pierre avait été posée en mars par le Chef du Gouvernement au cours d’une précédente visite dans la Cité.

Cette visite de Soumeylou Boubèye Maïga en 6e Région a permis «d’évaluer de plus près la situation sécuritaire sur le terrain et de multiplier les initiatives visant à renforcer le dialogue entre les communautés, la cohésion sociale et la réconciliation nationale».

Le PM a eu des rencontres avec les autorités administratives et politiques, les Responsables militaires et sécuritaires, les notabilités ainsi que les forces vives dont les différents porte-paroles (Représentants des jeunes, des femmes, de la société civile…). Tous ont mis un accent particulier sur le besoin de sécurité des personnes et de leurs biens.
De son retour de Tombouctou, le Premier Ministre a annoncé que des mesures sont prises pour accroître les effectifs de la Police, de la Gendarmerie, de la Garde nationale et de la Protection civile.

A en croire au SBM, 350 éléments supplémentaires seront déployés bientôt dans la Région au bénéfice de ces différents corps afin d’augmenter leurs capacités opérationnelles.

Ainsi, l’accroissement des moyens logistiques des forces de sécurité, la création prochaine d’un corps de gardes-frontières ainsi que la création de la Région militaire de Taoudénit en 2019 prouvent la volonté du Gouvernement de ramener la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire national, en particulier dans les Régions de Tombouctou et de Taoudénit.

Cyril ADOHOUN

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here