Entreprenariat : Le concours Africa CITIC lancé

1

Pour une meilleure intégration de l’entreprenariat jeunes en Afrique, un concours sous-régional a été lancé ce week-end par le président de la Fondation africaine pour le développement économique, Dr Samuel Mathey. Selon l’initiateur, ce concours, dénommé Africa CITIC, mettra en compétition les entrepreneurs déjà en activité et les porteurs de projets.

Ce concours qui mettra aux prises les entrepreneurs en activité et les porteurs de projets autour de 10 catégories, vise à familiariser la jeunesse africaine en général et celle des 8 pays qui partagent un espace télécom commun en particulier, à l’écosystème entrepreneurial de la sous-région.

“On veut que les jeunes Maliens qui veulent faire des affaires ne réfléchissent pas seulement au Mali, qu’ils réfléchissent à comment ils vont s’installer dans la sous-région. Et comment les jeunes Maliens intègrent les opportunités de l’écosystème et les Tic dans leurs affaires”, a martelé Dr. Samuel Mathey, l’initiateur du concours.

Aussi, il a rappelé que ce concours Africa CITIC va se dérouler en deux étapes. “Il y a une première étape qui se déroule au niveau des pays autour de 10 catégories qui incluent les domaines de l’agriculture, des services, de l’industrie, la spiritualité, du plus jeune entrepreneur, de la meilleure entrepreneure féminin. Pour chaque catégorie, il y aura des gens qui sont déjà en activité et même ceux qui n’ont pas d’entreprise”, a-t-il indiqué, ajoutant que ceux qui seront sélectionnés au Mali iront compétir au niveau régional en Côte d’Ivoire le 27 avril 2019.

Pour le président du jury au niveau du Mali, ce concours constitue une opportunité à saisir par la jeunesse malienne. “Ce concours va permettre aux entrepreneurs maliens d’avoir une visibilité régionale, un marché régional. Aujourd’hui, les marchés à l’échelle de nos Etats sont microscopiques. Alors, ce concours va aussi permettre de donner l’accès à un plus large marché”, a souligné Seydou Sy.

Le concours concerne le Bénin, le Togo, la Côte d’ivoire, le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Sierra Leone.

Oumar B. Sidibé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here