Financement du PRRE : La Banque Mondiale octroie 17 milliards FCFA au Mali

0

Le ministre de l’Economie et des Finances Dr Boubou Cissé et la directrice des Opérations de la Banque Mondiale pour le Mali, Soukeyna Kane, ont signé dans les locaux de son département, un accord pour le financement du Projet de Reconstruction et de Relance Economique (PRRE). C’était le vendredi 14 décembre dernier.

Pour l’occasion, Mme Soukeyna Kane, a indiqué que les résultats économiques du Mali ont été globalement positifs et la stabilité macroéconomique a été rétablie dans des circonstances difficiles, marquées par une insécurité persistante.

Selon elle, le Mali a confirmé que le PRRE visait à l’aider dans ses efforts pour une sortie de crise.

Ce programme, dit-elle, est soutenu par le financement des donateurs internationaux.

« Les réformes entreprises par les autorités au cours des cinq dernières années ont contribué à jeter les bases d’une croissance solide et d’une inflation maîtrisée. Cependant, réduire de manière significative la pauvreté reste un défi », a-t-elle ajouté. Avant d’expliquer que les perspectives macroéconomiques à court terme restent favorables même si la sécurité fragile, les fluctuations des prix des produits de base et les conditions météorologiques présentent des risques considérables.

« J’appelle les autorités maliennes à poursuivre les réformes budgétaires ambitieuses qui permettraient de remédier aux risques budgétaires émergents et de faire place aux dépenses de sécurité sociale et en capital nécessaires, tout en maintenant un déficit durable », a-t-elle insisté.

Pour sa part, le ministre de l’Economie et des Finances a précisé que le présent accord était le 9ème du genre signé avec la Banque Mondiale depuis le début de l’année 2018, totalisant un montant de plus 342,2 millions de dollars soit environ 198 milliards FCFA.

Selon Dr Boubou Cissé, cet appui de 17 milliards FCFA de la Banque Mondiale s’inscrit dans la vision de l’Alliance Sahel qui a pour objectif, la stabilisation et le développement de la région par la réalisation des projets répondant aux défis actuels qui sont sécuritaires, socio-économiques, démographiques, entre autres.

« Mon département ne ménagera aucun effort pour honorer les engagements pris afin d’assurer la bonne réalisation du PRRE. Ce geste de la Banque Mondiale contribuera sans nul doute à la mise en œuvre du Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD) et son plan d’action pour la période 2016-2018 », a déclaré Boubou Cissé. Pour qui, il permettra aussi de poursuivre la décentralisation budgétaire et la mise en application de la loi contre la corruption et l’enrichissement illicite qui contribueront à consolider les progrès accomplis récemment dans les réformes de la gouvernance.

Solo Minta

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here