Commerce extérieur et transports au Mali: Un guichet unique électronique est désormais opérationnel.

1

Guichet Electronique du Commerce Extérieur et des Transports (GUECET) ; telle est l’appellation de la nouvelle structure mise en place par la Cellule Technique des Réformes du Climat des Affaires (CTRCA) dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Stratégique et Opérationnel 2016-2018 de l’amélioration du climat des affaires au Mali.
Pour l’opérationnalisation de cet instrument de facilitation du commerce international, le ministère du développement industriel et de la promotion des investissements a, à travers la CTRCA, organisé un atelier d’une journée qui s’est déroulé le jeudi 20 décembre 2018 à l’hôtel Maeva Palace. La cérémonie d’ouverture présidée par le ministre Moulaye Ahmed Boubacar, a enregistré la présence de ses collègues Al Hassan Ag Ahmed MOUSSA et Soumana Mory Coulibaly, respectivement ministre du commerce et de la concurrence et ministre des transports et du désenclavement. A côté de ces trois membres du Gouvernement se trouvait un représentant de la Banque Africaine de Développement (BAD) qui a financé la réalisation de la plateforme applicative du guichet.

C’est à ce quatuor d’officiels autour duquel étaient réunis une équipe de la CTRCA et des cadres spécialisés dans les domaines thématiques requis pour l’atelier, qu’il a été d’abord question de la présentation du contexte qui justifie la création du GUECET. Il s’agit d’un instrument de facilitation du commerce international, adopté par divers gouvernements et surtout recommandé par les Nations Unies, pour l’harmonisation des normes d’échange et la simplification des procédures d’importation et d’exportation rentrant dans les formalités du commerce extérieur.

En effet, à l’orée du 21è siècle marqué par l’explosion des nouvelles technologies et l’avènement de l’ère du Numérique, les pays sous-équipés réalisent la nécessité pressante de la modernisation des missions de service public afin de mieux servir et répondre aux besoins des collectivités, des citoyens et de l’Etat lui-même. C’est dans cette optique que le Gouvernement malien a opté, conformément à son engagement national et communautaire d’améliorer le cadre des affaires, de mettre en place un guichet unique électronique du commerce extérieur et des transports, nous apprend le contexte de justification.

A l’ouverture des travaux de cet atelier, le ministre du développement industriel et de la promotion des investissements a laissé entendre que l’activité du jour concrétisait la volonté du gouvernement malien de moderniser ses outils, de contribuer à assainir le processus d’importation, d’exportation et de transit des marchandises.

« Ce processus de modernisation sous-tend l’amélioration du dispositif juridique et institutionnel des Affaires et insuffle une nouvelle dynamique à l’activité économique de notre pays, résolument tourné vers la modernisation. » a déclaré le ministre Moulaye Ahmed Boubacar avant d’ajouter que le GUECET, véritable outil de modernisation et de dynamisation du commerce, permettra aux services techniques et aux opérateurs économiques de travailler tous ensemble, en ligne et en même temps. Selon M. Boubacar, le Guichet Unique, dont les actes vont se concevoir et se traduire dans le virtuel, se devra de sécuriser les relations, les bases de données et les investissements et de mettre en confiance les partenaires. « Il vise à relier tous les acteurs (étatiques et privés) entre eux, en vue d’alléger et de simplifier les procédures administratives du commerce extérieur et des transports et d’harmoniser les procédures au profit des opérateurs et des services publics concernés. » a t-il ajouté.

André SEGBEDJI/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here