Situation au CENTRE du Mali : Dr. Boulkasoum HAÏDARA reçoit les Associations IR GANDA, GINNA DOGON et TABITAL PULAAKU

0

Le Président du Conseil Economique, Social et Culturel, le Docteur Boulkassoum HAÏDARA a successivement reçu en audience le mercredi dernier, au siège de l’institution sis à Koulouba, les Associations IR GANDA, GINNA DOGON et TABITAL PULAAKU l’Ordre des Architectes du Mali, et enfin le Réseau Média, Paix, Sécurité et Démocratie (RMPSD).

C’est l’Ordre des Architectes du Mali, conduite son Président, M. Cheick SM Kanté par son Président qui a été la première délégation reçue par le Président du Conseil Economique, Social et Culturel. Ils étaient venus échanger avec le Président du CESC sur les enjeux économiques et sociaux du pays dont l’architecture joue un rôle de premier rang. Monsieur Kanté a expliqué au Président Boulkassoum Haïdara qu’après plus de 30ans d’existence l’ordre des Architectes reste méconnu par un grand nombre de citoyens .Il a sollicité l’accompagnement du Président du CESC pour une campagne de sensibilisation sur les missions de l’architecte. Une forte délégation composée des Associations IR GANDA, GINNA DOGON et TABITAL PULAAKU conduite par l’ancien Premier ministre, M Ousmane Issoufi Maïga a été la deuxième délégation reçue par le patron du CESC. M. Ousmane Issoufi Maïga a dans son intervention fait un tour horizon de la situation sécuritaire au Centre du Mali. Selon lui, toutes les rébellions qu’a connues le Mali sont nées dans la partie septentrionale du pays. D’ où la création de leur organisation IR GANDA, le 21 mai 2017 et composée des représentants de toutes les localités du Nord. Suite à la situation sécuritaire qui prévaut au Centre du Mali, aux dires de M. Maïga, son association a entrepris une séance d’écoute auprès des différents acteurs de ladite crise d’abord avec l’Association Sahel Occidental ensuite les associations Ginna Dogon et TABITAL PULAAKU. Toute chose qui aurait permis selon l’orateur à la mise en place d’un comité tripartite (IR GANDA GINNA DOGON et TABITAL PULAAKU). Et ledit comité après avoir fait la genèse de la situation du Centre a produit un mémorandum assorti d’un plan d’action. Il a remis un exemplaire à M. Boulkassoum Haïdara tout en sollicitant ses conseils et appui pour sa mise en œuvre.

Le Réseau Média, Paix, Sécurité et Démocratie était venu à son tour présenter leur nouveau bureau au Président du CESC et solliciter par la même occasion son accompagnement pour l’exécution de leur programme d’activité.

En retour, Dr Boulkassoum Haïdara, le Président du CESC a rassuré l’ensemble de ses visiteurs du jour de l’accompagnement de son institution.

Baba Bourahima CiSSE

Service -Communication- CESC

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here