Comment les couples mixtes célèbrent noël à Bamako ?

1

L’un est catholique, l’autre musulman, ou encore protestant. Pour ces couples, noël est synonyme de partage familial et de convivialité. Des repas halal, des cadeaux pour enfants et beaux habits. En plus de cela, chaque couple à sa cuisine de noël.

Nous sommes à Bamako dans la famille Dembélé à Kalanban ACI. Le chef de famille, converti en Islam, est devant sa maison avec toute sa famille. Ils s’apprêtent à se rendre chez sa sœur cadette à Kalaban Koro Adékène pour célébrer la fête de la nativité. Selon lui, sa conversion en Islam n'altère en rien la relation avec les autres membres de la famille.

«Ma famille, est musulmane maintenant. Il y a vingt ans, j'étais chrétien et toutes les fêtes chrétiennes se célébraient chez moi en tant qu’aîné de la grande famille chrétienne », explique Elhadj Seydou Patrick Dembélé. Cependant après sa conversion en islam et le mariage de ses sœurs, Mr Dembélé s'est organisé avec ses beaux frères pour les différentes fêtes. «Les fêtes de Ramadan et Tabaski se font chez moi et la fête de Noël se fait chez ma sœur cadette. La fête de Pâques se fait chez notre benjamine à ATTBougou, qui est une famille chrétienne» dit-il.

Après un ¼ d’heure de route, nous sommes arrivées chez sa sœur cadette Mme Koïta Rosaline Dembélé. Dans la cour de la maison, l'ambiance est bon enfant. Tout le monde est joliment habillé. Les femmes sont réunies sous un arbre autour d'une grande marmite. Parmi elles, certaines sont musulmanes et d'autres sont chrétiennes.

Selon Mme Koïta, la famille Dembélé, célèbre toutes les fêtes ensemble, quelles soient musulmanes ou chrétiennes.« Les femmes chrétiennes et musulmanes préparent les repas de noël ensemble et mangent ensemble sans problème » affirme-t-elle avant d'ajouter que cette commémoration se passe également avec les familles voisines musulmanes. « Quand il y a les fêtes musulmanes, les voisins nous donnent de la viande, des repas. Moi, je ne prépare même pas ce jour là. Lors des fêtes chrétiennes, moi aussi je prévois les voisins. J’envoie des repas chez certains ou les invite chez moi» se réjouit-elle.

Les couples mixtes sont nombreuses dans le pays. Et Chacun d’entre eux, essaie de trouver un équilibre pour mettre un peu de lumière dans la famille durant les fêtes religieuses. Dans certaines familles, les enfants sont libres également de choisir leur religion.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here