Homosexualité: Quand l’opposition soutient les religieux au Mali

124

Deux personnalités de l’opposition ont été aperçues au meeting de Mahmoud Dicko, le 23 décembre dernier. Les interprétations vont bon train. L’opposition justifie sa présence par sa « foi religieuse » au détriment de la politique.

Sadio Gassama, député et membre de l’URD, Mohamed Ali Bathily, tous deux membres de l’opposition ont été aperçus au meeting du président du haut conseil islamique Mahmoud Dicko le 23 décembre dernier au palais de la culture de Bamako. Mahmoud Dicko dénonçait le manuel scolaire portant sur l’éducation sexuelle complète dont une partie porte sur la sensibilisation sur l’homosexualité.

Mais certains politiciens qui n’ont jamais dénoncé ce manuel se sont invités au rendez-vous de l’imam Mahmoud Dicko laissant planer une crainte de récupération politique du rassemblement de l’Imam Dicko. Cependant, certains expliquent la participation de ces politiques par le fait que l’Imam Dicko a appelé tous les musulmans à venir, raison pour laquelle ils étaient là.

« Moi-même j’étais présent au palais. Nous sommes des maliens avant d’être des politiciens. Nous sommes des religieux. Notre participation n’a rien à avoir avec notre combat politique.

Notre présence ne doit ni dénaturer ni politiser le combat de Mahmoud Dicko. Il défend un véritable problème de la société, nous le soutenons en tant que maliens », se justifie le porte parole e l’opposition Nouhoum Togo.

Mohamed Salaha

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here