Programme «The Next-Economy» au Mali : Qui a détourné le financement participatif des jeunes formés par le projet ?

0

« The Next-Economy» est un programme triennal financé par le Ministère Néerlandais des Affaires Etrangères et mis en œuvre par SOS Village d’Enfants Mali. Le programme porte sur la formation et le financement des jeunes porteurs de projets au Mali et dans d’autres pays de l’Afrique et comprend  deux volets dont l’employabilité et l’entrepreneuriat. 150 jeunes sont sélectionnés chaque édition.

 Le programme  « The Next-Economy » travaille en partenariat avec SOS Village d’enfants et IMPACT HUB Bamako, chargé de la gestion de formation, du suivi et de la remise des attestations. L’édition 2018 était la dernière du programme ;  car, déjà il y a eu deux éditions ayant été exécutées dans ce cadre.

De la première à la deuxième édition, tous les participants ont bénéficié du financement donné par les Pays-Bas. Certains jeunes entrepreneurs des éditions précédentes ont pu collecter jusqu’à des dizaines de millions environ chacun et financés par le programme.

Mais, le hic pour cette édition, est que parmi tous les jeunes formés, seulement une dizaine qui ont obtenu de financement à leurs projets, équivalant une somme  de 230.000 FCFA.

Alors que le financement minimum destiné aux jeunes était la somme de 500 Euros pour chacun. Après la formation, les jeunes bénéficiaires doivent  faire de campagnes en ligne pour leurs projets afin de collecter la somme requise qui équivaut à 500 euros.  La contrepartie était remise après la période des campagnes.

Pour dire que chaque jeune sortira de la formation avec une somme d’environ 1000 euros qui lui permettra de démarrer son entreprise.

En plus des 500 euros, il y aura une sélection de 10 jeunes ayant présenté de meilleurs projets accompagnés d’un prix équivalant à 230.000 FCFA chacun.

Certains jeunes entrepreneurs ayant gardé l’anonymat estiment que les Représentants du programme au Mali ont détourné les fonds qui leur étaient destinés.

S’agissant des Représentants du programme The Next-Economy, ils accusent SOS village d’enfants et l’incubateur Impact HUB Bamako dont Mohamed Keita est le co-fondateur.

«Ils sont chargés de la gestion du programme au Mali et empêchant toute prise de contact direct avec le Bailleur de fonds qui est le Ministère Néerlandais des Affaires Etrangères», indiquent des jeunes sous couvert d’anonymat.

D’autres jeunes nous font également savoir que des centaines de millions ont été financés pour les diplômés sans emploi et pour les jeunes porteurs de projets.

Mecontent de l’attitude des responsables du programme au Mali, certains affirment qu’ils vont se faire entendre dans les prochains jours pour revendiquer leur droit.

Au niveau d’Impact HUB Bamako, les Représentants disent que le programme tire vers sa fin. D’où l’incapacité de financer tous les jeunes. Faux, estiment les participants à la formation qui assimilent cette situation de détournement ourdi.

Nous y reviendrons !

Mahamadou Sarré

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here