Niger: une quinzaine de présumés jihadistes tués à la frontière malienne

7

Au Niger, on l'a appris samedi 29 décembre, une quinzaine de jihadistes ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d’une opération conjointe menée par l’armée nationale et la force française Barkhane au nord du pays, à la frontière malienne.
C’est une opération qui a duré 48 heures, signale le communiqué de l’état-major français. Un raid aérien comprenant des chasseurs et des hélicoptères Tigre a frappé, dans un premier temps, les positions d’un groupement de jihadistes à proximité de Tongo-Tongo, à l’extrême-nord du Niger.

Puis, conjointement, les soldats de l’armée nigérienne et de l'opération Barkhane ont investi les différents postes jihadistes avant d’effectuer une fouille complète de la zone, précise ce communiqué.

C’est à Tongo-Tongo qu’en octobre 2017, trois soldats américains et cinq militaires nigériens avaient été tués dans une embuscade revendiquée par l’organisation Etat islamique au Grand Sahara d’Abou Walid el-Sahraoui.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here