Partenariat APEJ-AMCFP : 476 jeunes reconvertis

32

Démarré en 2015, le programme “reconversion et adaptation” initié par l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (Apej), en partenariat avec l’Association malienne des centres de formation professionnelle, a connu son épilogue la semaine dernière. Au total, 476 jeunes repartis entre 14 corps de métiers ont bénéficié de ce programme.

Cette première session de formation du programme reconversion et adaptation de l’Apej a touché des jeunes issus de quatre régions ; à savoir : les régions de Kayes, Gao, Tombouctou et Kidal. Selon la présidente de l’Association malienne des centres de formation professionnelle, les 476 jeunes bénéficiaires de ce programme étaient repartis entre quatorze corps de métiers.

“La maçonnerie, le carrelage, la plomberie-sanitaire, l’électricité-bâtiment, la peinture-bâtiment, l’infographie, l’assainissement, le système d’information géographique, la coupe couture stylisme, la restauration, la peinture et la transformation des céréales sèches”, a indiqué Khadi Camara, présidente du AMCFP.

Représentant le directeur général de l’Apej à la cérémonie d’évaluation finale du programme, Alima Dabo a relevé que cette formation de reconversion et adaptation est l’un des axes stratégiques de l’accroissement de l’employabilité des jeunes mise en œuvre par l’Apej dans l’objectif de développer l’employabilité des jeunes sur la base d’une étude sur les créneaux porteurs de croissance économique et d’emplois dans les différentes régions administratives du Mali.

Et la représentant du directeur général de l’Apej de souligner que ce programme vise également à concourir à la résolution de l’épineuse équation de l’inadaptation des profils de formation aux besoins réels du marché de l’emploi.

“Cet important programme qui entre dans le cadre de la composante renforcement de l’employabilité de l’Apej, a bénéficié aux jeunes de plusieurs régions dans quatorze corps de métiers. A la fin, les jeunes apprenants ont maîtrisé les différentes techniques de ces corps de métiers, toutes choses qui favorisent les perspectives d’emplois et de créations d’ateliers”, a souligné Alima Dabo.

Avant d’inviter les bénéficiaires à faire une utilisation efficiente des techniques apprises au cours de session de formation, elle a pris l’engagement que 395 jeunes parmi les 476 seront insérés par l’Apej.

Oumar B. Sidibé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here